0
Aviation Civile
Airbus A320neo : Virgin America n’est plus aussi pressée
Airbus A320neo : Virgin America n’est plus aussi pressée
© Airbus

| Yann Cochennec

Airbus A320neo : Virgin America n’est plus aussi pressée

Le tout premier client de l’Airbus A320neo est désormais beaucoup moins pressé de les recevoir.

 

La compagnie américaine à bas coûts Virgin America a en effet repoussé de quatre ans les livraisons de ses 30 exemplaires commandés fermes en décembre 2010 mais officiellement dévoilé en janvier 2011.

 

Alors que le contrat prévoyait initialement des livraisons s’échelonnant de 2016 à 2019, les A320neo de Virgin America ne seront réceptionnés que de 2020 à 2022. Un report qui s’accompagne d’annulations de 20 des 30 A320ceo pour "classique" qui avaient également été commandés le même jour.

 

Et les dix restants voient leurs livraisons repoussées à 2015 et 2016 alors qu’ils étaient attendus entre 2013 et 2015.

 

Virgin America revoit donc drastiquement à la baisse ses projets de développement. La raison en est simple : sa situation financière continue à se dégrader.

 

La perte d’exploitation frôle les 37 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2012 alors qu’elle était de 19 millions sur la même période de 2011 malgré un chiffre d’affaires qui a fait un bond de 43 % à un peu plus d’un milliard de dollars.

 

La compagnie avait fini l’année 2011 sur un déficit d’exploitation d’un peu plus de 27 millions. Et au cours des quatre dernières années, Virgin America a accumulé un déficit d’exploitation de 277 millions.

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription