0
Aviation Civile
Air France vent debout contre le projet de taxe "CDG Express"
Air France vent debout contre le projet de taxe "CDG Express"
© ADP

| HEGUY Jean-Baptiste

Air France vent debout contre le projet de taxe "CDG Express"

Après la FNAM (Fédération Nationale de l'Aviation Marchande), c'est au tour d'Air France d'exprimer sa franche opposition au projet de création d'une taxe de un euro, pesant sur les compagnies aériennes présentes à Roissy CDG, pour partiellement financer la construction du CDG Express, la ligne ferroviaire rapide qui doit relier Paris et l'aéroport de Roissy CDG. "Le prélèvement d'une nouvelle taxe sur les billets d'avion, s'il était mis en oeuvre, pèserait sur les comptes des compagnies opérant au départ et à destination de Roissy Charles de Gaulle, à commencer par ceux de la première compagnie française", ecrit Air France dans un communiqué. 

"Air France est favorable au projet Roissy Charles de Gaulle Express. Mais nous sommes tout à fait réticents à l'idée de garantir, via une taxe sur les billets d'avions, la rentabilité financière d'un projet porté par d'autres opérateurs. Pour réaliser des investissements, dans de nouveaux avions par exemple, Air France ne peut s'appuyer que sur ses propres ressources : cette règle doit prévaloir dans tous les domaines", a déclaré quant à lui Frédéric Gagey, PDG d'Air France. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription