39
Aviation Civile
Air France-KLM : crise de nerfs aux Pays-Bas
Air France-KLM : crise de nerfs aux Pays-Bas

| La rédaction

Air France-KLM : crise de nerfs aux Pays-Bas

Les déclarations du comité d'entreprise de KLM à la presse néerlandaise en faveur d'une séparation avec Air France font réagir les syndicats d'Air France. Une lettre ouverte qui rappelle un certain nombre de vérités.

L'illusion du repli

La tentation du repli n'a jamais été absente parmi un certain nombre d'employés de KLM. Une tentation entretenue par certains cadres dirigeants de la compagnie aérienne néerlandaise dans des objectifs parfois tout à fait personnels. Dans des déclarations à la presse néerlandaise, le comité d'entreprise de KLM n'a pas hésité à évoquer qu'il serait préférable que KLM et Air France fassent désormais cavalier seule, chacune de son côté. Des déclarations qui ont suscité une lettre ouverte commune à l'ensemble des syndicats d'Air France. "Il est illusoire de penser que KLM tirerait mieux son épingle du jeu sans Air France. Un rappel, en 2004 lorsque Air France a racheté KLM, cette dernière était quasiment en faillite. Depuis, grâce à l’alliance Air France-KLM, KLM a connu une croissance exponentielle en profitant amplement de l'accès au marché français qui est trois fois plus important qu'aux Pays-Bas. Le marché français est, et reste l’un des plus grands, des plus attractifs et des plus lucratifs au monde, avec 89 millions d'arrivées internationales en 2018", rappelle la lettre ouverte.

Rétablir quelques vérités

Et de poursuivre : "KLM bénéficie également grâce à la force de vente commune avec Air France d’un accès équivalent aux contrats lucratifs d'entreprise d'Air France. Sans cet accès, la part de KLM dans les revenus du groupe serait bien moins importante. Un constat s’impose donc : KLM ne pourrait pas être aussi attractive et lucrative sans accès au marché français. KLM tire également bénéfice de la communauté des équipes de ventes et du revenue management qui restent cependant dirigés par une direction issue de KLM. Air France ne contrôle ni ses propres investissements numériques, ni ses propres ventes dans le fret, ni même ses propres revenus, KLM pense que c'est en quelque sorte normal. Et pourtant au sein du groupe, il existe deux trésoreries distinctes, puisque KLM a toujours refusé le « cash pooling » au niveau de la holding. Il n’y a donc jamais eu un seul euro transféré de KLM vers Air France, il est donc faux de penser que KLM « soutient » Air France". 

Air France finance 60 % des investissements

"Air France finance seule tous ses investissements, y compris sa flotte, mais surtout finance également majoritairement, à hauteur de 60 %, l’ensemble des investissements communs du Groupe dont KLM bénéficie évidemment. Tous les systèmes partagés entre les compagnies aériennes sont donc majoritairement financés par Air France. Ainsi que les expatriés internationaux qui sont également majoritairement rémunérés par Air France. Il en ressort que sans Air France, KLM devrait payer plus du double pour maintenir le même niveau d'investissement et de fonctionnalité qu’aujourd’hui", souligne la lettre ouverte qui ajoute : "si le comité d'entreprise de KLM pense que ce « mariage » est tellement en sa défaveur et qu’il considère que l’herbe est potentiellement plus verte ailleurs, il est peut-être temps de se poser objectivement la bonne question : est-il imaginable de bénéficier d’autant d’avantages en se séparant d’Air France et en s’associant à d’autres partenaires ? Il faudrait avant tout un acheteur, sachant in fine que l'accord de la holding s’avèrerait indispensable puisque KLM demeure une filiale de AF-KLM".

L'heure est à l'unité

"De son côté Air France a prouvé à maintes reprises qu'elle a la volonté et les moyens de survivre et a déjà montré son engagement à se transformer. Dans la difficile période que nous traversons, l’heure devrait être à l’unité plutôt qu’aux craintes et divisions. Nous appelons par conséquent nos collègues de KLM à plus de mesure et retenue dans leurs déclarations. Quant aux collaborateurs d'Air France, ils sauront prendre les mesures nécessaires pour restaurer la grandeur de leur belle compagnie dans l’intérêt tout entier du groupe AF-KLM", conclut la lettre ouverte des syndicats d'Air France.

Répondre à () :


Captcha
Alouache | 04/05/2020 20:37

Air France a sauvé la société KLM et lui a offert d'énormes gains en lui ouvrant son marché, a liquidé son cargo au profit de Martinair (en quasi faillite ) et de nombreux passagers (1 vol /30 mns vers hub Schipol).Air France a fait augmenter le CA de KLM ainsi que ses bénéfices sciemment au détriment même d'elle-même et ses salariés. Sans compter l'économie de toutes les synergies dont KLM bénéficie. Dites merci la Hollande .

Mikeul | 04/05/2020 22:32

Oui. Mais les dirigeants français du groupe ont manqué de fermeté dans la recherche progressive de synergie dans le développement des outils informatiques communs et d une flotte commune...d où une ambiance de travail larvée où progressive ment le néerlandais s est senti intouchable et le français impuissant par manque de volonté politique. Je ne connais pas de mariage 50/50 dans l industrie ou les services qui est perduré ,il faut être haut fonctionnaire français pour croire qu une entreprise puisse longtemps fonctionner ainsi.

Paul | 05/05/2020 04:07

Salut Fatah !

Jean mi | 06/05/2020 14:24

Ça ressemble un peu à l'affaire Renault/Nissan, maintenant qu'ils vont mieux, ils veulent se tirer ! Les Jap et les Bataves sont des Nationalistes libéraux et les Francais des apprentis naïfs de l'économie mondialisée.

Domerc | 05/05/2020 02:55

Quel intérêt pour Air France alors ? Les Hollandais st racistes, nationalistes et libéraux comme les Français ? Quel intérêt caché ? C'est normal deux vieux réflexes. Le sentiment de supériorité germanique face au sentiment d'infériorité économique et ontologique des Français.....

Domerc | 05/05/2020 03:21

Et puis à travers ces préjugés racistes qui perdurent dans les inconscients des deux nations, il y a parmi les élites du nord de la France qui dominent économiquement et politiquement l'Hexagone l'idée inconsciente léguée par les nazis qui occupèrent la France puis par le régime de Vichy reproduisant la pensée raciste des nazis le fait que tout ce qui venait du nord était supérieur car blond..... ( les seigneurs Francs donc nobles car blonds comme Charlemagne.....) Tout cet inconscient a sédimenté les vieux réflexes archaïques de la pensée entrepreneuriale du nord de la France ( je pense aux Wendel et consorts). Donc on est prêt à toutes les bassesses pour s'accoupler avec la batave aux cheveux blonds même si le parti est peu ragoutant....Ils sont vraiment cons ces Français doivent se dire les dirigeants du plat pays du hareng.... Et comme d'habitude qui va se faire niquer ? Devinez... On aura renfloué Martinair et KLM et ils nous diront Tchao.... Comme pour Aldebaran Robotics racheté par Softbank ou Renault qui aura renfloué Nissan et qui un jour s'en détachera....Aucune vision entreprenariale et géostratégique en France. Des petits provinciaux perdus dans le vaste monde.....

Jacques | 05/05/2020 04:10

Alors dans ce cas-ci séparons nous de KLM, assistons à leur faillite, c'est le moment opportun actuellement, ça nous fera économiser pas mal cette année je leur donne quelques mois avant qu'ils partent en faillites...

J. Bentami | 06/05/2020 09:08

On oublie Transavia, la filiale low cost! Quand on a eu l' occasion de pratiquer le Transavia français et le Transavia néerlandais, on a pu faire la différence, considérable, entre les deux services et leurs équipages...

Mome Michel | 05/05/2020 06:14

Très intéressant , chauqe camp donne sa version mais celle-ci me plait bien. Bisous

Gabrielle | 05/05/2020 08:49

Pourquoi sommes nous toujours les bisounours bienveillants. Affirmons nos valeurs ,nous n'avons pas besoin des Pays bas pour redresser Air France .Pourquoi manquons nous autant de confiance , sommes des ventres mous dans nombreux domaines. .J'enrage ,l'arrogance des Néerlandais ne doit pas nous laisser passer sous les" fourches caudines " du fait accompli.

Michel | 05/05/2020 09:09

Habitant en Indonésie je ne peux que me féliciter de l’alliance AF-KLM, qui par exemple permet d’arriver directement dans plusieurs villes de France via le hub de Schiphol de manière plus pratique que via CDG.

Bretilien | 05/05/2020 10:18

L'arrogance des Bataves devient insupportable, je ne suis pas certain qu'Air France ait besoin de KLM pour survivre, c'est peut-être le moment de d'accéder a ces desirs d'indépendance... 6A9D14

J. Bentami | 06/05/2020 09:04

Tout à fait d' accord! Cette arrogance, cette supériorité abusive qui nous ramènent à d' autres époques de sinistre mémoire. Ils sont ainsi faits.

Val | 05/05/2020 11:25

C'est toujours avec bonheur et émotions que je voyage avec Air France, il y a un esprit d'équipe et la notion du travail bien fait parmi le personnel. J'ai trouvé beaucoup plus d'impersonalité et de froideur avec le personnel de KLM il serait grand temps que KLM montre moins d'arrogance. Air France survivra.

Val | 05/05/2020 11:25

C'est toujours avec bonheur et émotions que je voyage avec Air France, il y a un esprit d'équipe et la notion du travail bien fait parmi le personnel. J'ai trouvé beaucoup plus d'impersonalité et de froideur avec le personnel de KLM il serait grand temps que KLM montre moins d'arrogance. Air France survivra.

CceildeMille | 05/05/2020 12:10

Les arguments de KLm, ils sont où ? Les arguments d'Air France, O.K., ils sont très clairs. Mais sans ceux de KLM, impossible de se faire une opinion.

MAROLLEAU | 05/05/2020 12:23

Qui pourrait croire une seule seconde que KLM aide AF. Personne ne peut être naïf à ce point. 64E35A6

Claude | 05/05/2020 21:56

Vous, les français vous grevez un peu de trop.Pendant que chez KLM , on travaille et chez AF on grève.Cette situation agace le gouvernement hollandais. De plus les bénéfices de KLM servent a renflouer les caisses d' AF. déficitaires.

BAK | 06/05/2020 11:33

d'accord avec Claude. Les néerlandais n'ont pas oublié la chemise déchirée par des grévistes du directeur RH X. Broseta, ....à mon avis, ce n'est pas tant KLM qui a fait des bénéfices, que AF qui a fait des pertes à cause de leurs grèves..l'article devrait d'ailleurs plutôt titrer "crise de nerfs en France", vu le ton de la lettre ouverte...

Marc Léauté | 05/05/2020 14:04

Air France s'en est toujours sorti parce que l'état Français y a toujours injecté des milliards de francs puis d'euros grâce au contribuable français. Les syndicats savent que la France ne lâchera jamais sa compagnie, ils en profitent EArE7A pour avoir les pilotes parmis les mieux payés au monde alors qu'ils sont en déficit récurrent. D'accord pour des aides dans ce contexte exceptionnel mais avec un effort du personnel.

Nimp | 05/05/2020 14:44

Oui AF doit (encore) se réformer mais sûrement pas par une baisse générale des salaires qui sont déjà inférieurs (pilotes aussi!) à KLM. Il est clair que les Bataves ont vu arriver Ben Smith d’un très mauvais œil et préféraient un bon beniouioui d’Enarque en associé facile à plumer. Leur intervention récente au capital en dit long. Quant à faire cavalier seul, KLM sera à vendre à nouveau dans 1 an ou deux après avoir perdu au moins 50% de leur activité, on verra si ils tirent mieux leur épingle du jeu avec les allemands ou les anglais, ils vont se faire tondre !... La hollande n’est même pas un pays, c’est au mieux une entreprise. Leur racisme s’effacera devant le spectre de la perte financière !

Jeff | 05/05/2020 15:30

C est pour cela que une partie du capital AF sert a payer la retraite des pilotes KLM ... Autant j adore bosser avec les gens de KLM , avec qui j' ai bossé avant d été intégré a Air France .... autant là je trouve qu ils vont un peu trop loin

Paul Maurice | 05/05/2020 17:35

Vous avez trouvé çà ou "les pilotes les mieux payés du monde". Cette rengaine est passée de date notamment depuis que des commissions parlementaires ont révélé que c'était faux (la dernière en date au Sénat début avril). Les pilotes américains sont largement en tête et, pour info, KLM est loin devant aussi avec en plus un âge de départ à la retraite à 56 ans (contre 65 à Air France)... par contre, les charges payées par les employeurs français de pilotes (Air France et autres ) sont "championnes du monde", là on est d'accord! ...et pour finir la Caisse de Retraite des pilotes français n'a jamais coûté un sou à la collectivité nationale et elle est largement autosuffisante...

Fred158 | 10/05/2020 09:12

Air France ne coûte RIEN au contribuable depuis 25 ans. Elle est plus privée que Peugeot ou Vallourec. En moyenne elle a toujours été bénéficiaire, il y a eu des années difficiles, mais aussi de très bonne années que de façon étonnante les gens comme vous occultent... Elle a enrichi la France pars ses cotisations, ses charges, ses taxes, ses impôts. Ses salariés paient tous leurs impôts en France. Ses pilotes sont moins bien payés que ceux de KLM, mais travaillent plus, partent plus tard à la retraite avec des pensions plus faibles... Le seul avantage de KLM est d’être dans un paradis fiscal,,,

Sadié Mahamat Nour Bougar | 05/05/2020 14:55

J'ai envie de voyager

BRONCKERS | 05/05/2020 15:28

LES HOLLANDAIS VEULENT TOUJOURS PRENDRE MAIS PAS DONNER.

Juan Trippe | 05/05/2020 15:52

Que de commentaires racistes et nationalistes..."Bataves", "Nordiques", "Anglo-saxons"...et personne nous a rappelé pour la énième fois que Ben Smith est canadien et qu'il a commandé des avions canadiens, etc. Essayons de voir un peu plus loin...et c'est vrai qu'il serait intéressant d'avoir la perspective de JLM et leur expérience avec leurs homologues à Roissy.

Alex | 05/05/2020 16:22

A part le fait qu'ils chouinent tous de leur côté, AF comme KLM. Ni l'un, ni l'autre ne voit qu'ils sont peut-être la seule vraie compagnie aérienne européenne ? Ils suffiraient qu'ils arrêtent leur gaminerie, et qu'ils prennent un peu de hauteur. Un groupe dont env. 30% est détenu par deux pays européen de l'ouest, je sais pas mais il y a moyen de faire quelque chose. Profiter du moment présent pour voir grand, chose que bien sûr les Européens ont perdu depuis 1940 mais bon... Je sais pas, une synergie avec une autre grande compagnie en Europe est peut-être faisable à l'heure actuelle. La Lufthansa par exemple qui sont aussi en difficulté mais où l'état Allemand n'est pas encore actionnaire. Enfin je sais pas profiter de la faiblesse de tous, c'est le moment de négocier d'égal à égal. Autrement faudra pas s'étonner qu'un jour ils ne soient plus que l'ombre d'eux même, un peu comme la British Airways qui finira par être une filiale de Qatar Airways...

lafaverge gabriel | 05/05/2020 17:54

Maintenir l'union coute que coute

lafaverge gabriel | 05/05/2020 17:56

Maintenir l'union

Numero 3 | 05/05/2020 20:53

Qu'AIR FRANCE s'allie avec Alitalia, mêmes racines, mêmes goûts de la gastronomie, de l'œnologie, du savoir vivre, de l'humanité et convivialité Nous avons la même mer, nôtre mer, mare nostrum, les plus beaux monuments et sites touristiques au monde !!! Alors que les hollandais font pousser des tomates sans terre, sans soleil, sans saveur!!!! Le meilleur de leur resto vaut à peine un routier sur une nationale quelconque. Ils ont le charisme d'une tulipe fanée. Bref, aucun regret à se séparer de KLM.

windy | 09/05/2020 15:29

c'est pas sympa pour les restaurant routiers qui en France, quand ils ont garfdés les traditions, sont souvent de hauts lieux de la gastronomie.

Bonni | 05/05/2020 22:04

Bonjour , je pense que vous avez raison . Je pense comme vous . C'est un fait .

Consenti | 05/05/2020 22:05

Prends la fuite dans un moment de crise KLM à la mémoire coutre il on oublié le goût qu’avait le pain noir ( à la bonne baguette française ) Mais j’ai confiance à cette grande compagnie , Air France a des atouts pour ne pas se laisser faire

Brlive | 06/05/2020 02:13

C'est fou les commentaires racistes et comme l'histoire est vite refaite avec des propos mensongés! Pour rappel, klm n'a eu besoin de personne pour se désendetter à la suite de la crise des attentats de 2001, en 2 ans et la seule fois de son histoire, bien plus ancienne qu'Air France sauvée lamentablement à mainte reprise par l'état français. Juste avant la fusion klm a eu les couilles de se séparer de 20% de ses effectifs, faisant une société bénéficiaire et la plus rentable des compagnies aériennes au moment de la fusion. Sans parler de la dette astronomique d'air france au moment de la fusion. Avec la fusion les resultats ont triplés, sans qu'air France n'ait eu à faire un seul effort. Je me rappelle aussi très bien des systèmes informatiques bien plus évolués du côté de klm et un système de récupération apres les vols bien plus humain que celui d'air france. Cherchez un peu, vous trouverez les chiffres et la vraie histoire. On parle aussi de la bonne idée des dirigeants d'air france de fusionner avec Alitalia et du fiasco? On parle aussi de transavia, filliale de klm qui a permis à air france d'avoir enfin une low cost rentable? Et de la volonté de privatiser charles de gaulle par l'état français qui a poussé l'état néerlandais à racheter des actions pour être au même niveau que l'état français et éviter une catastrophe avec tout ce que cela aurait engendré, ce qui en passant montre que les néerlandais étaient plutôt les beniouioui de l'histoire...on peut aussi parler du coût des grèves. Le dialogue sociale au sein d'air france aurait beaucoup à apprendre de celui de klm, pas de grève et des accords toujours seins et intelligents pour l'intérêt de chacun et de la compagnie. Parce que les dirigeants sont des membres du personnel qui ont grimpés les échelons et pas des énarques débarqués de nulle part. La fusion est une bonne chose pour tout le monde, c'est ce chemin qu'il faut défendre pas la division et encore moins le racisme, c'est très mal connaitre les néerlandais, leur ouverture et tolerance. L'union fait la force, l'histoire commune l'a montré. Air-Cosmos, cet article n'est pas abouti, pour ne pas dire autre chose, car le travail est à moitié fait et ne recueille pas l'information et ce qu'exprime exactement les syndicats néerlandais... N'ayez pas peur, les néerlandais parlent très bien le français et aiment la france ;)

J. Bentami | 06/05/2020 08:52

Vous n' avez pas encore compris de quoi étaient faits les néerlandais : profiteurs quand tout va bien et egocentriques, incapables de solidarité quand leurs intérêts personnels sont menacés. Je vis aux Pays-Bas depuis 20 ans ( pas par choix, je précise), je sais de quoi je parle....

Brliv | 06/05/2020 10:51

Je ne sais pas si c'est par rapport à mon commentaire que votre propos est destiné mais on n'a certainement pas la même expérience. Le fait que votre expatriation ne soit pas choisie joue certainement sur votre regard. De mon côté j'ai vécu 15 ans avec une chef de cabine de klm, avec une belle famille et des amis pilotes, pnc, toujours très proches malgré la séparation, j'ai vecu cette fusion du côté KLM. Il n'y a pas plus de racisme ou de patriotisme que d'en d'autres pays, notamment la France. Les périodes de crises révèlent les individualismes, l'enjeu est là. On est plus fort ensemble que divisé.

J. Bentami | 06/05/2020 08:59

C' est exactement ça! Le profit avant tout et contre tout : la santé, la solidarité, le bien commun etc.. un egocentrisme crasse qui régit tout dans ce pays.

nathalie | 07/05/2020 07:50

Avez-vous vu un jour un accord passé par la France par nos ministres et hauts fonctionnaires qui aient avantagés la France? ou du moins ayant un impact égalitaire? je n'en connais pas! La France fait du social même dans les affaires....le pire c'est que chaque politique se permet de faire ce qu'il veut avec l'argent des francais sans que jamais aucuns d'eux n'a de compte à rendre. Les enarques regardent les gens de haut au detriment de la nation. On est loin du temps ou la Cour des Comptes félicitait de Gaulle et Pompidou pour leur bonnes gestions des comptes! les temps étaient différents mais le plaire à chacun nuit à l'économie. Quelques grands imbeciles ont bien pu faire tomber Swissair à l'epoque alors faire tomber Air France serait un jeu d'enfant....Se serait une vrai honte pour la France!

| | Connexion | Inscription