0
Défense
17 aviateurs français touchés par le crash d'un F-16 grec en Espagne (Actualisé)
17 aviateurs français touchés par le crash d'un F-16 grec en Espagne (Actualisé)
© DR

| ehuberdeau

17 aviateurs français touchés par le crash d'un F-16 grec en Espagne (Actualisé)

Le bilan n'est pas encore définitif. Mais il est déjà terrible. Le ministère de la défense a annoncé que le 26 janvier 2015 à 15h30 sur la base aérienne espagnole d'Albacete, un F-16 biplace de l'armée de l'air grecque s'est écrasé sur un parking où etaient stationnés des avions de chasse de plusieurs nationalités dont deux Alpha jet, deux Mirage 2000D et deux Rafale français. Jean Yves Le Drian doit se rendre cette après midi sur place.

Un communiqué publié dans la soirée du 26 janvier annonce huit morts, six blessés graves et trois blessés légers côté français. Les deux pilotes grecs seraient également morts. Ce matin, le "Monde" évoque également onze italiens blessés. Un communiqué de l'armée de l'Air publié mardi après midi confirme la mort de neuf aviateurs français. Cinq autres militaires sont grièvement blessés.
Le bilan matériel n'a pas encore été dressé la priorité allant pour l'heure au sauvetage des blessés. Sur les premières images diffusées on voit au moins un Alphajet français touché.


Les appareils français participaient à l'exercice TLP (Tactical Leadership Program), un exercice annuel qui a pour objectif la qualification d'équipages à la responsabilité de chef de mission. Chaque année cet exercice réuni un nombre important d'avions de l'OTAN afin de mettre en oeuvre des exercices complexes. Selon l'armée de l'Air, cette formation est l’une des plus réputées et des plus exigeantes au monde.

Selon le ministère de la défense, le F-16 grec qui s'est écrasé est un appareil biplace, c'est donc l'un des 41 F-16D de l'armée de l'air hellénique. Les premiers F-16 grecs ont été commandés en 1985. Il s'agissait de F-16C et D block-30. Les premiers appareils ont été réceptionnés à partir de 1989. A partir de 1997, la Grèce a réceptionné des F-16C/D block-50. En 2005, la Grèce a mis en service l'une des versions les plus modernes du F-16, le F-16C/D Block-52. Actuellement 116 F-16C monoplaces sont en service.

Les autorités grecques ont confirmé que l'appareil qui s'est crashé est un F-16D Block-50. L'appareil S/N 93-1084 avait été réceptionné en novembre 1997. Les deux membres d'équipage étaient expérimentés. Il s'agit d'un capitaine de 35 ans ayant 872 heures de vol sur F-16 et un autre capitaine de 31 ans avec 524 heures de vol sur F-16. Selon un témoignage, l'équipage du F-16 s'est ejecté mais n'a pas survécu.

Selon des témoins de l'accident, quatre F-16 avaient décollés. L'appareil s'étant écrasé sur le parking aurait rapidement pris feu, en vol. "Le Monde" pour sa part évoque une perte de puissance au décollage. Le journal espagnol "El Pais" évoque également une perte de puissance au moment du décollage. Le F-16 aurait alors viré à droite quittant l'axe de la piste pour s'écraser sur le parking. Les communiqués officiels ne reviennent pas sur les causes de l'accident.

Le Pakistan mais également l'Inde sont intéressés par l'achat de F-16. Lockheed Martin envisage même d'établir une chaîne d'assemblage en Inde.
Le Pakistan mais également l'Inde sont intéressés par l'achat de F-16. Lockheed Martin envisage même d'établir une chaîne d'assemblage en Inde. © Helenic Air Force
Le Pakistan mais également l'Inde sont intéressés par l'achat de F-16. Lockheed Martin envisage même d'établir une chaîne d'assemblage en Inde.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription