4
Industrie
150 Boeing 737 MAX annulés
150 Boeing 737 MAX annulés
© Boeing

| La rédaction

150 Boeing 737 MAX annulés

Boeing a enregistré 150 nouvelles annulations sur son Boeing 737 MAX dont la moitié de la part du loueur Avolon sur le premier trimestre 2020.

Des clauses "levées"

Alors que certains analystes restent persuadés que la reprise de la production du Boeing 737 MAX est toujours possible à partir du dernier trimestre 2020 au rythme de 24 unités par mois, les résultats de Boeing Avions commerciaux pour le premier trimestre de cette année montrent que plus le temps passe, plus les clients du Boeing 737 MAX profitent des circonstances exceptionnelles de la crise mondiale créée par la pandémie de coronavirus pour "lever" les clauses contractuelles liées à leurs commandes initiales.

Avolon abandonne ses Boeing 737 MAX 10

Le Boeing 737 MAX a ainsi enregistré 150 nouvelles annulations pendant le premier trimestre 2020 dont 75 de la part du loueur Avolon et se répartissant en 55 Boeing 737 MAX 8 et 20 Boeing 737 MAX 10. La compagnie aérienne brésilienne GOL a de son côté annulé 34 appareils et le transporteur "charter" européen SmartWings cinq exemplaires du 737 MAX 8. La provenance des 36 autres annulations n'est pas précisée mais en février dernier Air Canada avait annulé 11 unités pour prendre du 787. Idem pour Oman Air et le loueur Air Lease Corp. pour un total de 19 Boeing 737 MAX. Restent à identifier les six annulations restantes.

Répondre à () :


Captcha
jean | 15/04/2020 17:33

C'est bien normal toutes ces annulations, car Boeing a voulu faire du neuf avec du vieux, tout ça pour concurrencer la famille des A320néo d'Airbus.

Piaf | 15/04/2020 22:04

Si cela avait été le cas ses avions voleraient

squara | 16/04/2020 00:46

Et ce n'est pas fini pour cet avion fondamentalement dangereux d'après le congres américain .Les ordinateurs sont obsoletes,le logiciel toujours en phase de tests, les cables électriques a modifiés et surtout les cables en aciers et le système qui commande l'aileron de queue. En clairs plus personnes n'en veut que se soient les compagnies ,les pilotes ,les navigants et les passagers. Seuls les financiers qui ont investi des milliards veulent imposer cette planche a repasser. J’espère que les organismes de contrôle Européen,Chinois, Indien ,Japonais etc seront plus regardant que les USA pour donner leurs autorisations de vol.

Franck Forestier | 18/04/2020 10:10

Site d'infos intéressant

| | Connexion | Inscription