Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Troisième vol d’affilée pour un Falcon 9 de SpaceX

SpaceX vient de dépasser son record de lancement de 2018 © SpaceX

A l’occasion de sa dix-neuvième mission de l’année, le lanceur californien a utilisé un premier étage déjà « éprouvé » à deux reprises, et placé pas moins de 64 charges utiles sur orbite héliosynchrone.

L’étage B1046 du Falcon 9 de SpaceX avait déjà réalisé deux premières : le 11 mai dernier, il avait été le premier exemplaire de la version Block 5 à entrer en service, embarquant Bangabandhu 1, le premier satellite de télécommunications géostationnaire bangladais ; le 7 août suivant, il avait été le premier étage Block 5 à revoler, plaçant sur orbite GTO le satellite indonésien Telkom 4 (Merah Putih).

Le 3 décembre, à l’occasion du 64e vol d’un Falcon 9, démarré le 3 décembre à 18h34 depuis la base de Vandenberg (Californie), l’étage « éprouvé » est devenu le premier de l’histoire à effectuer un troisième vol orbital – le Block 5 est officiellement dimensionné pour effectuer dix vols d’affilée sans maintenance lourde.

L’étage aura par ailleurs été lancé depuis les trois différents pas de tir aujourd’hui utilisés par SpaceX : 39A et SLC-40 en Floride, ainsi que SLC-4E en Californie.

 

Demi-coiffes récupérées.

Le B1046 a une nouvelle fois été récupéré en mer, après 7 minutes et 50 secondes de vol. SpaceX affiche désormais 32e récupérations réussies depuis décembre 2015, sur 38 tentatives.

Mister Steven, le bateau rapide destiné à rattraper les demi-coiffes à l’aide d’un large filet, a une nouvelle fois fait chou blanc. Mais l’atterrissage sur l’eau s’est visiblement fait en douceur, et une réutilisation semble programmée après leur séchage. « Rien de mal à nager un peu », a commenté Elon Musk sur son compte Twitter.

 

Charge utile record.

Baptisée SSO A: SmallSat Express, la mission visait cette fois l’orbite basse (moins de 600 km d’altitude), avec 64 cubesats et microsatellites (dont cinq de Planet) – un record américain.

Rassemblés par Spaceflight pour le compte de 34 organisations issues de 17 pays, ils ont été déployés en six lots, entre la 13e et la 43e minute de vol. Ils représentent 3 tonnes au total.

Ce vol était le dix-neuvième de l’année pour SpaceX, qui prévoit encore trois missions de Falcon 9 d’ici la fin de l’année, dépassant de quatre lancements son record de 2018.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.