Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites

Le premier " satcom " du Bangladesh

Bangabandhu 1, le 30 janvier dernier chez Thales Alenia Space, à Cannes. © P.-F. Mouriaux / Air & Cosmos

Construit à Cannes par Thales Alenia Space, le premier satellite de télécommunications bangladais a été placé le 10 mai sur orbite géostationnaire, à l'aide de la première Falcon 9 " Block 5 ", dernière évolution du lanceur de SpaceX.

Le Bangladesh dispose désormais de son propre satellite de télécommunications géostationnaire, Bangabandhu 1 (ou BS 1). Il a été lancé jeudi dernier par SpaceX, qui inaugurait à cette occasion l’ultime évolution de son Falcon 9, dite « Block 5 ».

Cette sixième itération du lanceur est notamment capable d’effectuer jusqu’à 10 réutilisations d’affilée sans maintenance lourde et d’emporter des capsules Dragon habitées vers la Station spatiale internationale.

 

Contrat clé en mains.

D’une masse supérieure à 3,5 t au décollage et équipé de 40 répéteurs en bande Ku et C, BS 1 doit rejoindre la position 119,1 ° E.

Le satellite va ainsi réduire la fracture numérique au Bangladesh, mais aussi profiter aux pays environnants.

Sa construction a été confiée en novembre 2015 à Thales Alenia Space, qui s’est également occupé la construction de deux centres de contrôle et d'exploitation du satellite (primaire et secondaire).

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.