Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Motoristes

Safran Helicopter Engines enchaine les certifications AESA

Safran Helicopter Engines a reçu de l’EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) le certificat de type du moteur Ardiden 3C. Ce moteur, qui équipe l’hélicoptère AC352 d’Avicopter, a été développé en partenariat avec Dongan et HAPRI, des © Safran Helicopter Engines

Safran Helicopter Engines a reçu de l’EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) deux certificats de type, celui de l'Arriel 2H et de l'Ardiden 3C. Ce dernier, qui équipe l’hélicoptère AC352 d’Avicopter, a été développé en partenariat avec Dongan et HAPRI, des sociétés appartenant au consortium Aero Engine Corporation of China (AECC).


Connu en Chine sous la désignation WZ16, sa certification par la CAAC (Civil Aviation Administration of China) est prévue pour septembre 2019. L’Ardiden 3C/WZ16 sera le premier moteur d’hélicoptère à être certifié par l’EASA et la CAAC.


« Cette certification est décisive pour le programme Ardiden 3C/WZ16. Elle confirme l’excellent comportement du moteur et marque une étape très importante dans le programme d’essais en vol de l’AC352. Notre objectif est maintenant d’obtenir la certification CAAC, tout en continuant à soutenir Avicopter pour l’entrée en service de l’hélicoptère », a déclaré Franck Saudo, Président de Safran Helicopter Engines.


L’Ardiden 3C/WZ16 est un moteur de nouvelle génération de la classe de 1700 à 2000 shp. Il se caractérise par une architecture compacte, un des meilleurs rapports poids-puissance de sa catégorie et des coûts d’utilisation bas. Sa consommation en carburant est inférieure de 10 % à celle des autres moteurs de cette gamme de puissance.


La campagne d’essais en vol de l’Ardiden 3C a débuté en décembre 2016 avec le vol inaugural de l’AC352. Une variante de ce moteur, l’Ardiden 3G, a également été sélectionnée par Russian Helicopters pour motoriser le Ka-62, qui a réalisé son premier vol en mai 2017.


Depuis les premiers essais au banc de ces deux moteurs, la campagne de certification et de mise au point de l’Ardiden 3 a accumulé plus de 10 000 heures d’essais, ce qui lui conférera un très haut niveau de maturité au moment de son entrée en service.

L'Arriel 2H a lui aussi obteu son certificat de type. Ce moteur a été sélectionné en 2015 pour équiper l’hélicoptère AC312E développé par Avic Harbin Aircraft Industry Group, une filiale d’Avic (Aviation Industry Corporation of China). L’AC312E a réalisé son vol inaugural en juillet 2016.


« L’obtention de cette certification est une étape importante pour le programme Arriel. Elle confirme que ce moteur est une solution de propulsion très performante pour les hélicoptères de nouvelle génération. Nos efforts vont maintenant porter sur les prochaines étapes du développement de l’AC312E », a déclaré Nicolas Billecocq, Chef des Programmes Moteurs d’Hélicoptère Léger chez Safran Helicopter Engines.


Développé sur la base de l’Arriel 2+, l’Arriel 2H est l’une des variantes les plus puissantes de la famille Arriel, avec une puissance au décollage de 986 shp. Il offrira sécurité, fiabilité et performances accrues durant les missions les plus difficiles.


L’Arriel est le moteur d’hélicoptère le plus vendu de sa catégorie. Durant les 40 dernières années près de 12 000 moteurs Arriel ont été produits, cumulant ensemble plus de 50 millions d'heures de vol. Développant des puissances allant de 650 à plus de 1000 shp, la famille Arriel équipe désormais plus de 40 types d’hélicoptères différents.


Toutes les 15 secondes un hélicoptère équipé d’un moteur Arriel décolle dans le monde.

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.