Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Equipementiers Actualité Industrie Actualité Nomination

Patrice Provost est nommé président de Nexcelle

Patrice Provost est nommé président de Nexcelle, société commune détenue à 50/50 par Safran Nacelles et Middle River Aircraft Systems. © Nexcelle

Patrice Provost est nommé Président de Nexcelle, la société commune détenue à 50/50 par Safran Nacelles et Middle River Aircraft Systems, fournisseur de nacelles pour les systèmes de propulsion intégrés des avions de lignes et avions d’affaires.


Patrice Provost, détaché de Safran Nacelles, apporte à Nexcelle son expertise industrielle aéronautique en gestion de service clients, de programmes et d’informatique, ainsi que ses connaissances en ingénierie de l’aviation civile, en maintenance et en planification de flotte pour les compagnies aériennes. Il est basé sur le site de Middle River Aircraft Systems dans le Maryland aux Etats Unis.
Il occupe déjà la fonction de vice-président exécutif, représentant Safran Nacelles, et conservera cette responsabilité à Nexcelle tout en remplissant son nouveau rôle de Président de Nexcelle.


Patrice Provost a travaillé à la division Support et services clients de Safran Nacelles où il a occupé les postes de responsable de la gestion des relations clients, mais aussi vice-président programmes, configuration, support et systèmes informatiques, et vice-président adjoint de la division.


Avant de rejoindre Safran Nacelles en 2011, Patrice Provost a passé 22 ans à l'Union des Transports Aériens (UTA) et chez Air France. Il représente Air France sur les sites d’Airbus à Toulouse pour le programme A380 et de Boeing à Seattle, USA, pour le programme 777-300ER. Il est également ingénieur propulsion des moteurs GE CF6-80C2 et GE90 pour Air France et ses clients, et dirige l’introduction des moteurs CF6-80C2 FADEC sur la flotte des Boeings B747-400 d’UTA.


Patrice Provost est titulaire d’un master en techniques de propulsion de l’ENSAE (École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace), d’une licence en techniques aéronautiques et aérospatiales de l’ESTA (École supérieure des techniques aérospatiales) et d’une licence en électronique et informatique de l’EFREI (Ecole d'ingénieurs généraliste en informatique et technologies du numérique).

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.