Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Sciences

Nouveau retard pour le télescope James Webb

La phase d'assemblage finale et les tests du JWST prendront davantage de temps que prévu. © NASA

Le successeur du télescope spatial Hubble se fait attendre. Initialement prévu pour le mois d'octobre de cette année, son lancement vient encore de glisser de près d'un an...

Pour la seconde fois en 6 mois, la date du lancement du James Webb Telescope (JWST) de la Nasa est reculée. Les retards d’intégration s’accumulant, le dernier créneau annoncé par la Nasa en octobre dernier, qui visait entre mars et juin 2019 (au lieu d’octobre 2018), a été jugé « optimiste » par le General Accounting Office (GAO), l’organisme chargé, à l’instar de la Cour des comptes française, de vérifier les comptes du Congrès.

 

Un bijou de huit milliards de dollars confiés à Arianespace.

Ce n’est désormais « pas avant » mai 2020 que le télescope sera lancé depuis la Guyane, par une Ariane 5 ECA (sélectionnée en 2003), vers une orbite héliocentrique située sur le point de Lagrange L2, à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

Equipé d’un miroir de 6,5 m de diamètre et travaillant dans l’infrarouge, le JWST pèsera environ 6,2 tonnes.

Certains de ses éléments ont commencé à être construits en 2004, et son coût de développement dépasse désormais les 8 milliards de dollars.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.