Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Avions de combat

Lockheed Martin veut garder la chaîne F-16 ouverte

Le Pakistan mais également l'Inde sont intéressés par l'achat de F-16. Lockheed Martin envisage même d'établir une chaîne d'assemblage en Inde. © Helenic Air Force

Lockheed Martin finance ses fournisseurs en se servant de ses fonds propres pour éviter de fermer la chaîne d'assemblage du F-16. L'avionneur, qui produit actuellement les 36 F-16 commandés par l'Irak, est en attente de plusieurs autres commandes, qui n'ont pas encore été finalisées. Dont celle du Pakistan.

Quoi qu'il en soit, en 2017, les appareils irakiens auront tous été assemblés et le financement des fournisseurs par l'avionneur vise à garder les capacités de la chaîne d'assemblage lorsque la commande pakistanaise sera enfin finalisée. Toutefois celle-ci a fait l'objet d'un vif échange entre le Sénat, le congrès et le département d'état la semaine dernière. 

Le congrès et le département d'état sont actuellement négocient actuellement le financement de la vente de 8 F-16 au Pakistan à hauteur de 700 M$. Le sénat a tenté de faire avorter ce financement, car bien que le Pakistan soit considéré comme un partenaire de premier plan dans le cadre de la guerre contre le terrorisme, les milliards de dollars versés à titre d'aide militaire pour lutter contre les terroristes sont remis en cause. Aux yeux de Washington, le Pakistan ne semble pas utiliser ces fonds dans le cadre de l'élimination de la menace terroriste.

Reste que la Colombie, l'Indonésie et le Bahreïn pourraient être intéressés par l'achat du monoréacteur de Lockheed Martin, lequel avionneur est actuellement en pourparler avec le gouvernement américain concernant la possibilité de produire des F-16 en Inde. Le premier ministre indien, Narendra Modi, a exprimé un certain intérêt vis-à-vis de l'appareil au cours d'une récente rencontre avec l'avionneur. Lockheed Martin se prépare à se rendre en Inde le mois prochain pour présenter une offre formelle.

 

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.