Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Vols habités

Le SpaceShipTwo un peu plus près des étoiles

Le SpaceShipTwo évolue déjà quatre fois plus haut qu’un avion de ligne. © Virgin Galactic

L’avion-fusée de Virgin Galactic a effectué avec succès un troisième vol propulsé, atteignant cette fois la mésosphère.

Pour la troisième fois en moins de quatre mois, l’avion-fusée SpaceShipTwo (VSS Unity) de Virgin Galactic, la société pour le tourisme spatial créée en 2004 par Richard Branson, a réussi un vol propulsé et supersonique au-dessus du désert de Mojave (Californie).

L’engin a été largué le 26 juillet à 16h44 UTC par l’avion porteur White KnightTwo (VMS Eve), à 14 km d’altitude. Après un allumage de son moteur, 42 secondes durant, il a cette fois atteint Mach 2,47, et culminé à 52 km, soit au début de la mésosphère, quatre fois plus haut que l’altitude croisière d’un avion de ligne. C’est encore deux fois en-deçà de la ligne de Karman (que l’astrophysicien américain Jonathan McDowell souhaiterait d’ailleurs abaisser à 80 km) mais, grâce à 11 secondes supplémentaires de poussée, l’avion-fusée s’est hissé 17 km plus haut, et a été 1,3 fois plus rapide que lors du précédent essai, le 29 mai dernier.

 

Quatorze minutes de vol.

Le vol, au profil toujours aussi surprenant, s’est achevé 14 minutes plus tard sur l’aéroport de Mojave, baptisé Air and Space Port. Outre la récolte de données sur l'aérodynamique supersonique et la dynamique thermique du vaisseau, l’essai a permis de recueillir un certain nombre de mesures à l'intérieur de la cabine durant le vol, telles que les vibrations, la température, la pression, l'humidité, les radiations ou l'acoustique.

Aux commandes se trouvaient Dave Mackay et Mike « Sooch » Masucci, accompagnés d’un mannequin à l’arrière du cockpit.

De nouveaux essais en vol doivent encore être menés avant l’exploitation commerciale du SpaceShipTwo qui, pour atteindre les portes de l’espace et permettre à ses six passagers payants de connaître quelques minutes de micropesanteur, doit faire fonctionner son moteur-fusée pendant près d’une minute.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.