Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Vols habités

Le cargo Cygnus OA-7 en route vers l'ISS

Un troisième vol pour John Glenn. © ULA

Lancement réussi hier du vaisseau-cargo Cygnus OA-7 d'Orbital ATK à destination de la Station spatiale internationale, deux jours avant le départ du Soyouz MS-04.

Le 18 avril à 15h11 UTC, après 15 semaines d’immobilisation, un lanceur Atlas 5 (401) d'United Launch Alliance s'est élancé du complexe SLC-41 de la base de Cape Caneveral, en Floride, emportant vers l’ISS le cargo ravitailleur Cygnus CRS OA-7 d’Orbital ATK. Ce dernier a été baptisé « S.S. John Glenn », en l’honneur du premier Américain sur orbite, disparu le 8 décembre dernier.

CRS OA-7 ne doit rejoindre la station que samedi, quatre jours après son décollage, laissant la priorité au Soyouz MS-04, qui doit être lancé demain jeudi depuis Baïkonour au Kazahstan avec la seconde partie de l’équipage Expedition 51 (le Russe Fiodor Iourtchikhine et l'Américain Jack Fischer).

La capture du cargo devrait intervenir à 10h05 UTC, à l’aide du bras robotique Canadarm2 de l’ISS piloté par le Français Thomas Pesquet, assisté de l'Américaine Peggy Whitson. Les équipes au sol se chargeront ensuite d’amarrer le vaisseau au module Unity.

 

La plus lourde cargaison scientifique.

CRS OA-7 (dont le module cargo pressurisé PCM est fourni par Thales Alenia Space) pesait 7 225 kg au décollage, dont 3 376 kg de fret. Il embarquait notamment 73 kg de matériel pour la prochaine sortie extravéhiculaire (désormais programmée pour le 12 mai, avec Peggy Whitson et Jack Fischer), et la plus lourde cargaison scientifique jamais embarquée sur un cargo privé (940 kg).

Avant que CRS OA-7 ne soit précipité dans l’atmosphère à l'issue de sa mission, un dispenseur permettra de déployer 39 nanosatellites, et l’expérience d’incendie volontaire Saffire sera de nouveau menée à bord du cargo, afin d’étudier les limites de résistance au feu de différents matériaux en micropesanteur. Enfin, la rentrée dans l'atmosphère du Cygnus sera elle-même étudiée en détail, afin d'améliorer la précision des prévisions de désintégration d’objets dans l'atmosphère.

 

Un article complet sur le ravitaillement de la station et l'arrivée du Soyouz MS-04 sera publié dans le n°2544 d'Air & Cosmos, à paraître le 21 avril.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.