Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Constructeurs

Le Boeing 777X aura la plus grande pièce en impression 3D

La pièce produite par fabrication additive sera utilisée dans le cadre de la construction du Boeing 777X. La machine sera transférée à Saint Louis. © Oak Ridge National Laboratory

Record officiel. L'Oak Ridge National Laboratory -connu pour avoir été créé en 1943 dans le cadre du projet Manhattan, qui déboucha sur la bombe A- a récemment fait son entrée dans le livre Guinness des records, pour avoir fabriqué sur sa machine "Big Aera Additive Manufacturing Machine" la plus grande pièce imprimée en 3D à l'heure actuelle. 

Cette pièce sera utilisée dans le cadre de la fabrication de la voilure du Boeing 777X. Ses dimensions sont de 5,33 m de long pour 1,68 m de large et 46 cm de haut.

Trente heures sont nécessaires aux ingénieurs et techniciens du Oak Ridge National Laboratory pour produire ce type de pièce par fabrication additive, en utilisant de la fibre carbone et des matériaux composites à base de thermoplastiques ABS, ce qui permet d'abaisser la masse de la pièce à 1 650 livres, soit 748,4 kg.

"En ayant recours à une construction traditionelle utilisant un outillage classique, il nous faudrait trois mois pour fabriquer la même pièce" commente Leo Christodoulou, directeur des structures et matériaux chez Boeing. L'avionneur envisage d'utiliser dans un futur proche la machine à Saint Louis, en l'installant probablement dès la fin de cette année puisque la production du 777X doit débuter en 2017, avec les premières livraisons en 2020.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.