Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

La Pologne ne prendra pas de F-16 A et B

La Pologne préfère acquérir des F-16 neufs plutôt que des appareils d'occasion, dont la modernisation serait excessivement onéreuse. © MWojtowicz

La Pologne ne va pas acquérir de Lockheed Martin F-16 A ou B de seconde main. La raison avancée repose sur les coûts liés à la modernisation des appareils, qui seraient, selon le ministre adjoint à la défense nationale polonaise, Bartosz Kownacki, excessifs.

Le coût total d'acquision et de modernisation d'un F-16 de seconde main serait, selon Bartosz Kownacki, supérieur à celui d'un chasseur neuf. Varsovie va donc devoir se décider entre l'acquisition de nouveaux F-16 ou de F-35, bien que les coûts élevés de ce dernier rendent peu probable son achat.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir
  1. Jean-Emmanuel DEL PIANO
    le 24/03/17 à 11h11

    Et sinon, un avion européen, ils y ont pensé les polonais ? Quand il s'agit d'encaisser les subventions de l'UE ils sont les premiers, en revanche quand on parle de soutenir l'industrie européenne il n'y a plus personne...

  2. Sébastien Pasquier
    le 24/03/17 à 11h46

    Oui, j'abonde dans le sens de Jean-Emmanuel! Mais bon, avec les polonais, c'est un running gag d'évoquer leur préférence atlantiste. C'est pourtant simple : - du Gripen s'il s'agit juste de suppléer aux F16 à moindre coûts - du Typhoon s'il s'agit d'avoir un intercepteur qui irait 'plus haut et plus vite' (et potentiellement plus loin) que le F16 - du Rafale s'il s'agit de s'équiper d'un segment plus sophistiqué, à plus long rayon d'action et capable de faire de la pénétration Mais là on parle d'un raisonnement rationnel, qui ne doit pas vraiment guider le choix de la Pologne (mais on aura aussi une pensée émue pour les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège... et bientôt la Belgique?)

  3. Denys Herin
    le 26/03/17 à 09h09

    Alons il ne faut pas avoir la mémoire courte.... l'achat des f16 était un don des USA pour permettre l'installation d'un camp ( genre Guantanamo) non déclaré et totalement fantôme vis à vis du congrès américain (et surtout du droit américain ) sur le sol polonais.. Aujourd'hui l'intérêt sera différent mais croyez bien que la Pologne n'a pas oublié l'absence totale de réaction des européens en 39 face à son invasion par l'Allemagne... peut être se disent ils que les USA seront plus promptes à réagir face à la Russie.

  4. Sébastien Pasquier
    le 27/03/17 à 11h02

    L'argument de 39, sérieusement, ça fleure bon le prétexte : on pourrait trouver un passif historique avec n'importe quel pays si on cherche. Bon et puis absence "totale" de réaction : mis à part déclarer la guerre à l'Allemagne qui a entrainé notre perte à nous aussi... Par ailleurs ils exagèrent peut-être la volonté des USA de défendre leurs alliés coûte que coûte : les américains aussi étaient signataires du memorandum de Budapest censé assurer l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Mais nous dérivons là. Parlons aéronautique! Si le choix d'un avion européen semble donc exclus, le F16 semble donc le choix le plus crédible, dans la continuité de la flotte actuelle.

  5. Denys Herin
    le 15/04/17 à 02h40

    L'achat d'armement est une variable d'ajustement politique. Si les américains vendaient des fers à repasser volant, la Pologne en prendrait... l'annulation des 50 caracals correspond à l'arrivée d'une 100ene de chars Abrams sur le sol polonais, donc à la place la Pologne prends des black hawk, pour ne pas froisser la France, elle achète une poignée d'hélicoptères de recherche. Quand à l'Ukraine si je ne m'abuse elle ne fait pas parti de l'OTAN et ne possède pas non plus de base us..De plus le stationnement de bâtiments de guerre en mer noire est limité à moins de 21 jours, autrement dit une intervention extérieure est très compliquée. Prenons le cas de l'Inde qui achète du rafale. Elle ne le fait pas parceque c'est le meilleur avion... mais parce qu'elle veut un PA avec catapulte.. 2 nations possèdent cette technologie obsolète mais nécessaire.Les us soutiennent le Pakistan, donc la vente des avions est probablement concomitante à la cession de la technologie et des plans... L'avenir le dira.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.