Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Constructeurs Actualité Industrie

La Nasa teste les futurs moteurs du X-57

L'un des moteurs électriques de croisière JM-X57 aux essais sur son banc Voltair, au centre de recherches de la Nasa d'Armstrong en Californie. © Nasa

Les moteurs électriques de croisière destinés à motoriser le futur appareil expérimental X-57 font actuellement l'objet d'essais au sol sur un banc spécifique.

Airvolt. C'est le nom du banc d'essais statique qui sert actuellement aux essais d'endurance des moteurs électriques de croisière du futur X-57 -du moins dans sa version "finale"- au centre de recherches d'Armstrong, en Californie, aux Etats-Unis.

Les données récoltées sur les moteurs et les équipements de contrôle associés permettront de vérifier que le système de propulsion électrique expérimental est prêt pour l'étape suivante, à savoir celle des essais en vol.

Le X-57 est à la base un bimoteur Tecnam P2006T amplement modifié, dont le système de propulsion traditionnel -qui fait appel à une motorisation thermique avec moteurs à combustion interne- est remplacé par une propulsion distribuée expérimentale.

Le centre d'Armstrong recevra un total de cinq moteurs de croisière JM-X57, conçus et construits par Joby Aviation à Santa Cruz, en Californie. Il est prévu que deux de ces moteurs soient utilisés en remplacement des deux blocs Rotax 912 S3 pour les premiers essais en vol du X-57 dit "première modification" ou Mod II.  Alors que des moteurs additionnels sont actuellement testés comme éléments de rechange, l'idée serait d'utiliser les mêmes deux moteurs Mod II en qualité de système de propulsion primaire pour les modifications à venir.

Le cinquième moteur électrique sera désassemblé dans le cadre du processus d'une inspection destructive. L'état des roulements, rotors et aimants sera observé puis analysé, ce qui devrait permettre à la Nasa d'en apprendre plus sur les performances et limites de sécurité de ce type de motorisation.

Le banc d'essais Airvolt est instrumenté pour mesurer le voltage, le courant, la température, les vibrations, le couple et la poussée générés. Les données utilisées permettront aux ingénieurs d'analyser le rendement du système de propulsion électrique, en le soumettant à différentes températures et fréquences de vibrations. 

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.