Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

L'US Air Force ne prendra pas le Scorpion pour son initiative OA-X

Le Scorpion de Textron AirLand n'a pas été retenu dans le cadre du programme OA-X. © Textron Airland

Le Textron AirLand Scorpion, aux côtés du Beechcraft AT-6 et de l'Embraer/Sierra Nevada A-29, ont participé à une campagne d'évaluation de l'US Air Force, qui a permis d'évaluer l'acquisition potentielle d'appareils d'attaque légers dans le cadre de son initiative OA-X (voir http://www.air-cosmos.com/l-arabie-saoudite-pourrait-acheter-du-scorpion-97905).

Malheureusement pour le Scorpion, ce dernier n'a pas été retenu, l'AT-6 et l'A-29, tous deux turbopropulsés, ont été déclarés comme étant "les appareils d'attaque légers les plus prometteurs", selon la secrétaire à force aérienne des Etats-Unis, Heather Wilson qui n'a pas voulu commenter les raisons pour lesquelles l'appareil de Textron ne connaîtra pas de suite au sein de ce programme.

AT-6 et A-29 vont de leur côté participer à la seconde phase d'essais OA-X qui se tiendra de mai à juillet 2018 à Davis-Monthan AFB, dans l'Arizona. Prévue à l'origine sous forme de démonstration dans une zone de combat, cette seconde phase sera focalisée sur la maintenance, les capteurs et le réseautage de données.

Toujours est-il que pour le moment l'US Air Force ne dispose pas de budget dans le cadre de l'acquisition d'une flotte d'OA-X, même si ces derniers permettraient selon le chef d'état major de l'US Air Force, "de soulager les appareils de quatrième et cinquième génération (...) et d'améliorer notre intéropérabilité".

La réponse devrait se matérialiser le 12 février, lorsque l'administration Trump soumettra au congrès sa demande de budget pour l'année 2019.

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.