Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Avions commerciaux

L'Iran veut aussi des Embraer

Après les Airbus et les ATR, l'Iran veut maintenant acquérir des Embraer, dans le cadre d'un contrat de location-vente. © Embraer

L'Iran a commandé 50 avions à Embraer dans le but de moderniser sa flotte d'appareils âgés. Comme toutes les autres commandes depuis la levée des sanctions internationales le 16 janvier, il s'agira d'un contrat de location-vente. "Le gouvernement n'a aucunement l'intention de dépenser ses ressources limitées en achat d'appareils", a précisé le porte-parole officiel, Mohammed Bagher Nobakht. 

L'Iran a déjà annoncé une commande de 118 Airbus et de 40 ATR. "Le contrat Airbus est d'un montant situé aux alentours des 10 à 11 Md$, dont 80 % du financement sera assuré par Airbus et des banques européennes", a indiqué Farhad Parvaresh, le président d'Iran Air.

Lors de la visite officielle du Président iranien Hassan Rohani en France, le 1er février, Patrick de Castelbajac, président de la société franco-italienne, et Farhad Parvaresh, président d'Iran Air, ont signé un accord "pour l'introduction de jusqu'à 40 ATR 72-600". Le protocole porte sur une commande ferme de 20 appareils auxquels s'ajoutent 20 options. Valeur globale du contrat à venir : 1 Md€.

L'Iran aura besoin de 400 à 500 appareils au cours de la prochaine décennie pour moderniser sa flotte.

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.