Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites Actualité Transport spatial

L'insolente baraka de SpaceX

Logo de la mission © SpaceX

Cette nuit, SpaceX a réussi sa quinzième mission de l'année, son troisième vol avec un premier étage « d'occasion » et sa dix-huitième récupération. Cinq lancements sont encore programmés d'ici la fin de l'année.

Démarrée le 11 octobre à 22h53 UTC depuis le Centre spatial Kennedy (à peine trois jours après le lancement du troisième lot d'Iridium Next), la nouvelle mission du Falcon 9 de SpaceX constituait également la... quinzième de l'année, et la sixième vers une orbite de transfert géostationnaire (GTO). Par ailleurs, pour la troisième fois depuis le 30 mars (avec le satellite SES 10), le premier étage utilisé avait déjà été « éprouvé en vol », à l'occasion du lancement du vaisseau-cargo Dragon CRS 10 vers la Station spatiale internationale, le 19 février dernier. Enfin, pour la dix-huitième fois depuis décembre 2015 (et pour la onzième fois en mer), SpaceX a pu récupérer intact le premier étage du lanceur sur la barge « Of Course I Still Love You », stationnée au large de la Floride, au terme d'un vol de 8 minutes et 35 secondes de vol (mais dont les images embarquées n'ont pas été reçues dans les 20 dernières secondes...).

 

Condosat à bord.

On en oublierait presque la charge utile : le satellite EchoStar 105/SES 11, construit à Toulouse par Airbus Defence and Space pour le compte des opérateurs EchoStar (Etats-Unis) et SES (Luxembourg). D'une masse de pèse 5 200 kg au décollage et d'une puissance de 12 kW garantie durant 15 ans, ce « condosat » (plateforme accueillant deux charges utiles distinctes), assurera une couverture pour les communications et la télévision en Amérique du Nord, à Hawaï, au Mexique et dans les Caraïbes.

 

A suivre...

SpaceX est en train de rattraper le retard qu'il avait accumulé ces deux dernières années, notamment après l'explosion du Falcon 9 sur son pas de tir, le 1er septembre 2016. Son manifeste annonce encore cinq missions d'ici la fin de l'année, dont le tant attendu nouveau lanceur lourd, Falcon Heavy...

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.