Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Constructeurs Actualité Aviation Civile Actualité Aviation légère et d'affaires

Gulfstream a produit son dernier G150

Dix ans après son lancement intervenu en 2006, le dernier G150 produit sera livré à son client vers la mi-2017. L'appareil faisait face à une concurrence importante dans son segment. © Gulfstream Aerospace

Fin d'une histoire dix ans plus tard. Gulfstream a annoncé le 28 septembre qu'il ne produirait plus le G150, entré en service en 2006 en qualité de successeur du G100, ancien Astra SPX construit par Israel Aerospace Industries (IAI). Le G150 était produit à Tel Aviv (Israël) avant d'être convoyé jusqu'à l'usine Gulfstream de Dallas pour les finitions.

L'appareil offrant dix places faisait face à une concurrence trop nombreuse dans son segment, celui des jets d'affaires milieu de gamme ou l'on compte le Cessna Citation Sovereign+, le Cessna Citation X+, le Cessna Latitude et l'Embraer Legacy 500. Le pic des ventes du G150 avait été atteint en 2008, année au cours de laquelle pas moins de trente appareils avaient été alors livrés. Le creux a été atteint au cours de l'année 2014-2015 ou seulement cinq appareils rejoignirent leur propriétaire. La flotte mondiale est de 120 appareils.

"Notre stratégie long rayon d'action nous entraîne à nous focaliser sur les marchés grande cabine et super milieu de gamme", a déclaré Mark Burns, président de Gulfstream."Nous avons une excellente offre en cabine moyenne avec le G280. Depuis 2012, année de son entrée en service, nous avons livré près d'une centaine de G280, démontrant ainsi les bénéfices d'une cabine de taille généreuse sur un avion de milieu de gamme", a t-il ajouté.

"Le G150 reste toutefois un avion important au sein de notre société. Notre organisation de support produit continuera à fournir des pièces pour les G150 et nous nous assurerons que suffisamment de pièces, d'outillage et de personnel seront disponibles pour maintenir en état de vol la flotte mondiale de G150. Nos équipes FAST (Field and Airborne Support Teams, équipes de support aérien et au sol) continueront d'utiliser deux G150 pour transporter les pièces et les techniciens vers nos opérateurs en amérique aussi bien que dans les caraïbes", a conclu Mark Burns.

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.