Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

Extension des capacités d'emport d'armement intelligent du B-52H

Le B-52H va être équipé d'un nouveau barillet en soute, permettant d'emporter plus d'armes intelligentes. © USAF

Avec une fin de vie prévue pour 2040, l'US Air Force a étendu les capacités d'emport d'armement intelligent de son B-52H Stratofortress par le biais du CRL ou Conventionnal Rotary Launcher. Ainsi l'octoréacteur emporte 67 % d'armes intelligentes en p

Une nouvelle soute reconfigurée. C'est ce dont le B-52H va bénéficier, par le biais de l'installation du CRL ou Conventionnal Rotary Launcher. Soit un barillet rotatif, qui permettra aux Stratofortress d'emporter une sélection élargie d'armement conventionnel intelligent et guidé GPS.

Bien que les barillets soient déjà utilisés sur les cellules actuelles, c'est le premier qui permettra d'accroître de 67 % les capacités d'emport d'armes intelligentes du B-52H. L'idée de l'installation d'un CRL est apparue en 1990, cependant ce n'est que tout récemment que le programme a fait l'objet d'un développement.

"Un B-52H avec un mélange d'armes intelligentes permet une certaine polyvalence, une sélection d'armement plus étendue et l'absence de recours à un soutien aérien additionnel comme cela était le cas par le passé", commente Donavan Stinson, qui a suivi le programme depuis le début.

L'intégration du CRL à bord du B-52H fait partie d'un programme global de modernisation visant à étendre la durée de vie du bombardier stratégique jusqu'en 2040. A termes, les B-52 et les B-1 devraient être remplacés par le Long Range Strike-Bomber (LRS-B), alias B-21 Raider qui est actuellement en cours de développement au sein de Northrop Grumman.



 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.