Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation légère et d'affaires Actualité EBACE 2018 Actualité Industrie Actualité Salons

EBACE 2018 : Le Gulfstream 500 proche de la certification

Le Gulfstream G500 est en finale pour sa certification de type FAA. © Gulfstream Aerospace

Gulfstream Aerospace a fait une entrée ou plutôt une arrivée fracassante lors de l'ouverture de cette édition 2018 de l'Ebace. Après avoir convoyé le G600 à Genève en un temps record, l'avionneur a déclaré que le G500 est en approche finale de certification. L'appareil a pratiquement terminé ses essais dits F&R (function and reliability) qui marqueront la fin des vols requis dans le cadre d'une certification de type FAA.

"Le travail que nous avons réalisé pendant des milliers d'heures d'essais se concrétise sous la forme d'un tout nouvel appareil dont la maturité et la fiabilité sont atypiques d'une conception partant d'une feuille blanche. Les cinq G500 du programme d'essais en vol ont accumulé un nombre considérable d'heures de vol", a déclaré Mark Burns, président de Gulfstream Aerospace.

Au cours des essais F&R, le quatrième G500 d'essais a accumulé pour sa part 11 heures et 12 minutes de tests, parcourant ainsi 5 204 nautiques (soit 9 638 kilometers). Les 300 heures d'essais F&R requises par la FAA pour un appareil avec de nouveaux moteurs garantiront que le G500, dont son équipement et composants, est fiable et fonctionne comme il se doit. Ces essais sont réalisés en opérant l'appareil en conditions représentatives de ce qu'il connaîtra dans le cadre d'une exploitation normale.

Gulfstream a démontré la maturité du G500 au travers d'un tour du monde d'une durée de six mois qui doit se terminer le 10 juin à Paris. Jusqu'à présent, le G500 a accumulé plus de 240 heures de vol et plus de 100 300 nautiques en 69 vols à destination de 41 aéroports dans 21 pays sur six continents. Les cinq G500 d'essais ont accumulé plus de 4 955 heures de vol en plus de 1 355 vols.

De son côté, le G600 a récemment terminé de collecter les données qui seront utilisées par FLight Safety International dans le but de construire un simulateur qualifié niveau D. L'appareil fait actuellement l'objet d'essais de certification de ses systèmes mécaniques. Les cinq G600 ont accumulé plus de 1 950 heures de vol au cours de plus de 510 vols.

 

 

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.