Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Histoire

Claude Raoul-Duval, le dernier représentant des FAFL, est décédé

Claude Raoul-Duval, dernier représentant des FAFL et compagnon de la Libération, est décédé à 98 ans le 10 mai 2018. © Musée de l'ordre de la Libération

Claude Raoul-Duval, le dernier aviateur et représentant des FAFL (Forces aériennes françaises libres) à avoir été fait compagnon de l'ordre de la libération, est décédé le 10 mai 2018 à l'âge de 98 ans. 

Claude Raoul-Duval est né le 22 octobre 1919 à Paris d'un père négociant en import-export et d'une mère sculpteur. Bachelier, il reçoit une formation militaire à l'École de l'Air en 1939.

Promu sous-lieutenant en mars 1940, écœuré par l’annonce de l’armistice, il rejoint la Grande-Bretagne avec un camarade, Frédéric de Pelleport. Engagé comme pilote aux sein des Forces aériennes françaises libres puis volontaire pour le Moyen-Orient, il rejoint le groupe de chasse Alsace dès sa formation au Liban en septembre 1941.

En Libye, c'est aux commandes d'un Morane-Saulnier 406 puis d'un Hawker Hurricane  qu'il accomplit 50 missions. Revenu en Grande-Bretagne au début 1943, il effectue une série de missions au-dessus de l'Europe occupée.

Le 17 avril 1943, il est abattu en combat aérien au-dessus du Havre. Blessé aux jambes par des éclats d'obus, il parvient cependant à sauter en parachute et échappe aux allemands.

Pendant les six mois qui suivirent, après avoir repris contact à Paris avec son père qui œuvre dans le réseau d’évasion Comète, il participe activement à la Résistance, et fait même évader plusieurs aviateurs alliés abattus.

Il revient lui-même en Grande-Bretagne en novembre 1943 non sans avoir traversé à pied les Pyrénées ainsi qu'une partie de l'Espagne, en ramenant avec lui quatre aviateurs américains, deux officiers français ainsi que sa femme Josette qu’il a épousée à son arrivée à Paris en mai précédent.

Il est réaffecté au groupe Alsace, ses camarades le croyaient mort. Reprenant le combat, il participe à toutes les opérations de l'année 1944 sur la France, la Belgique et les Pays-Bas ensuite.

Le 6 juin 1944, il effectue deux missions lors du débarquement allié en Normandie, parmi les 73 qu'il réalise cette année là. Au total, le capitaine Raoul-Duval a accompli 160 missions, totalisant 220 heures de vol de guerre.

Revenu à la vie civile après-guerre, il mène sa vie professionnelle d'abord dans le commerce puis dans la banque, avant de prendre sa retraite en 1995.

 

Mots Clés :

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.