Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions commerciaux Actualité Constructeurs Actualité Industrie

Bombardier porte plainte contre Mitsubishi Aircraft

Mitsubishi a ouvert sa filiale américaine à Renton le 10 mai 2019. © MAC

Bombardier a déposé une plainte contre Mitsubishi Aircraft, motivant cette dernière pour détournement présumé de secrets commerciaux afin d'accélérer la certification retardée du jet régional MRJ.

La plainte déposée est également à l'encontre de la société américaine AeroTec, une entreprise dont Mitsubishi a loué les services afin d'aider à la certification du MRJ, ainsi que plusieurs anciens employés de Bombardier, dont au moins 92 personnes qui auraient été recrutés entre octobre 2015 et juillet 2016, notamment dans le cadre d'une foire à l'emploi qui s'était tenue à Montreal.

Les anciens amployés de Bombardier sont accusés d'avoir volé des documents sensibles avant de quitter leur poste, notamment des rapports dans le cadre de la certification du CSeries relatifs aux profils de vol, aux vitesses, aux pressions statiques et températures relevées. Ces documents auraient été volés par le personnel concerné et expédiés par courriel depuis leurs propres comptes Bombardier à des comptes personnels au cours des jours et heures précédant leur départ.

Parmi les anciens salariés de Bombardier qui sont visés par le dépôt de plainte figurent l'ancien ingénieur en charge des commandes de vol ainsi que l'ancien directeur des équipes d'essais en vol du CSeries. Toutes les personnes concernées ont été ensuite employées par AeroTec à l'exception d'une seule, qui est employée par Mitsubishi Aircraft.

L'avionneur japonais conteste les allégations de Bombardier et entend bien se défendre au cours du procès qui suivra. Rappelons toutefois que le MRJ a souffert de nombreux retards dus à des revers technologiques. Initialement, le constructeur tablait sur une entrée en service en 2013. Ce n'est qu'en 2016, soit avec plus de trois ans de retard, que les prototypes ont débuté leurs essais en vol à l'aéroport international de Grant County, dans l'état de Washington, aux Etats-Unis.

 

 

 

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.