Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Constructeurs

Boeing dévoile son nouvel ecodemonstrator

La nouvelle phase du programme ecodemonstrator de Boeing se matérialise sous forme d'un Embraer E170, équipé entre autre d'une voilure spécifique et revêtue d'une peinture à la surface basse adhérence. © Boeing

Boeing et Embraer ont révélé la nouvelle phase du programme ecodemonstrator, laquelle se matérialise sous forme d'un Embraer E170 qui servira de banc d'essais volant en étant équipé de technologies avancées qui seront testés dès août-septembre au Brésil.


Le nouvel ecodemonstrator sera notamment équipé du lidar (Light Detection and Ranging) employant le laser et qui servira à mesurer les paramètres récoltés en vol tels que la vitesse propre, l'angle d'attaque et la température externe. L'emploi du lidar permettra d'accroître la précision des relevés effectués et de compléter les données récoltées par d'autres capteurs, ce qui pourrait conduire à d'autres innovations qui permettraient d'économiser du carburant et de réduire les émissions de carbone.


L'E170 sera également revêtu d'une peinture anti-givre, destinée à prévenir les accumulations d'insectes écrasés et autres poussières grâce à sa faible adhérence en surface. Cette peinture spécifique permettra de réduire le nombre de lavages de l'appareil et permettra aux opérateurs de réaliser des économies substantielles d'eau.

La voilure de l'appareil sera dotée de nouveaux volets conçus pour réduire le niveau sonore de l'appareil à l'approche comme au décollage tandis que de nouveaux capteurs permettront de mieux visualiser et mieux comprendre l'écoulement aérodynamique au voisinage de la surface de l'aile. Ce qui pourrait conduire à la réduction de la consommation de carburant par le biais de la conception de nouvelles voilures.


Enfin l'appareil utilisera lors de ses vols d'essais un carburant composé de 10% de biocarburant et 90 % de kérosène fossile, soit la proportion maximale de mélange admissible selon les standards internationaux. L'uitlisation de ce carburant biologique fait suite à la création, conjointement par Boeing et Embraer, du centre de recherche sur les carburants écologiques l'année dernière, à São José dos Campos.

 

 

 

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.