Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Hélicoptères civils Actualité Hélicoptères militaires Actualité Industrie

Airbus Helicopters s'est maintenu en 2016

Stabilisation. En 2016, Airbus Helicopters a livré 418 appareils, soit 5 % de plus par rapport à 2015. © Airbus Helicopters

Légère hausse dans un contexte difficile. C'est ainsi que peut se résumer l'année 2016 pour Airbus Helicopters, qui a livré 418 appareils, soit une augmentation de 5 % par rapport à 2015 (395 machines avaient été livrées cette année-là). La société a conforté son place sur le marché des hélicoptères civils et parapublics tout en maintenant sa position sur le marché militaire.

Au cours de l’année écoulée, 388 commandes brutes ont été engrangées. Dans ce domaine, par rapport à l'année précédente, l'hélicoptériste s'est maintenu  -383 commandes brutes avaient été comptabilisées en 2015-. Dans le détail, 188 appareils monomoteurs légers, 163 bimoteurs légers H135/H145 et 23 appareils de la famille Super Puma ont été commandés à Airbus Helicopters.

À la fin de l’exercice, le carnet de commandes totalisait 766 appareils.  " L’année 2016 a été la plus difficile de la décennie pour l’industrie de l’hélicoptère dans son ensemble. En dépit de cette conjoncture complexe, nous avons atteint nos objectifs et poursuivi l’exécution de notre plan de transformation", a déclaré Guillaume Faury, président d’Airbus Helicopters.

2016 aura également vu pour l'hélicoptériste certains temps forts, tels que le succès des campagnes militaires clés remportées par l’hélicoptère H225M à Singapour et au Koweït, ainsi que par la famille H135/H145, sélectionnée au Royaume-Uni pour la formation des équipages militaires.

L’année dernière, Airbus Helicopters a également livré au Mexique et à l’Indonésie les premiers exemplaires de son nouvel hélicoptère AS565 MBe Panther en version navalisée, et procédé au premier vol du NH90 Sea Lion pour la Marine allemande.

Dans le secteur civil qui est le plus impacté, le premier biturbines de moyen tonnage H175 en configuration VIP est entré en service en 2016, tandis que sa variante dédiée aux missions de service public a entamé sa campagne d’essais en vol, préalable à sa certification en 2017. Un consortium chinois a commandé 100 hélicoptères H135 qui seront assemblés localement au cours des dix prochaines années. En novembre 2016, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a certifié le H135 dans sa version équipée de la suite avionique numérique Helionix.

Les essais en vol du dernier né d'Airbus Helicopters, le H160, se sont poursuivis tout au long de l’année à un rythme soutenu, ouvrant la voie à la signature de premières commandes fermes en 2017.

 

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.