Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation légère et d'affaires Actualité Constructeurs Actualité Industrie

7 700 nautiques pour le Global 7000

Le Bombardier Global 7000 dispose d'une autonomie de 7 700 nautiques, soit 14 260 km à Mach 0,85 avec 8 passagers. © Bombardier

Bombardier revendique pour son Global 7000 le titre de plus grand biréacteur d’affaires et le plus long-courrier jamais construit, "pouvant voler 300 milles marins de plus que dans notre engagement initial", précise le communiqué.

Lequel engagement était de 7 400 nautiques, soit 13 704,8 km, ce qui porte donc l'autonomie de l'appareil à 7 700 nautiques -très exactement 14 260,4 km- à Mach 0,85 avec 8 passagers... Battant ainsi à plates coutures son concurrent direct, le Gulfstream G650ER dont l'autonomie est de 7 500 nautiques (13 890 km) à Mach 0,85 avec 8 passagers. 

Les Bombardier Global 7000 d’essais en vol ont effectué plusieurs vols long-courriers vers des destinations comme Sydney, Dubaï et Hawaï. Ce programme d’essais en vol a démontré l’autonomie de l’avion.

La nouvelle distance franchissable de 7 700 milles marins "sera une caractéristique de base de l’avion Global 7000. Cette performance améliorée est fournie sans coût supplémentaire", ajoute Bombardier.

Le programme d’essais en vol progresse comme prévu, avec cinq appareils consacrés aux essais en vol. Entamé en novembre 2016, ce programme en est actuellement à la phase de certification finale et a accumulé plus de 1 800 heures de vols d’essai.

Avec son autonomie étendue, le biréacteur Global 7000 peut relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco sous certaines conditions d'exploitation.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.