0
Défense
US Navy : Essais pour intégration du Hellfire sur LCS
US Navy : Essais pour intégration du Hellfire sur LCS
© US Navy

| ehuberdeau

US Navy : Essais pour intégration du Hellfire sur LCS

L'US Navy poursuit les travaux préparatoires en vue d'équiper les corvettes LCS (Littoral Combat Ship) de missiles. Des essais ont récemment eu lieu afin de tester l'intègration du missile Longbow Hellfire sur le module de lancement SSMM (Surface-to-Surface Missile Module) pouvant lui même être intégré dans le cadre du module "Lutte au dessus de la surface" des LCS.

L'objectif de ses essais était de démontrer la résistance du SSMM en cas de déclenchement intempestif du système de propulsion du missile. Le réacteur d'un missile dépourvu de son autodirecteur et de sa charge militaire a donc été déclenché sans être lancé. Le système de dégagement des gaz et des fumées du SSMM a ainsi put être mis à l'épreuve. Selon l'US Navy, ces tests ont démontré que le système répond aux normes de sécurité.

Les LCS sont des bâtiments modulaires. L'US Navy a commandé deux types de plateformes, les "Freedom" monocoques et les trimarans "Independence". Les équipements de base de ces navires sont limités mais ils peuvent être équipés de modules comprenant les capteurs et les effecteurs adaptés à différents types de missions : guerre des mines, lutte anti sous-marine ou lutte au dessus de la surface.

L'US Navy a envisagé l'embarquement de différents types de missiles à bord de ces bâtiments. Des essais ont été effectués avec le NSM de Kongsberg et le Harpoon, principalement pour la lutte anti navire à longue portée. Le Hellfire est un missile de dimensions inférieures qui pourrait être employé surtout contre des embarcations légères. L'US Navy espère pouvoir employer cette arme à bord de ses LCS à partir de décembre 2017.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription