0
Défense
Un second client OTAN pour les drones Bayraktar TB2 ?
Un second client OTAN pour les drones Bayraktar TB2 ?

| Marek Kaminsky 352 mots

Un second client OTAN pour les drones Bayraktar TB2 ?

Après la Pologne, le ministère letton de la défense souhaite acquérir le drone turc.

Visite Officielle

Une délégation dirigée par le ministre Letton de la défense Artis Pabriks est arrivée ce lundi à Ankara, pour examiner avec les turcs « la coopération dans le domaine de la défense et le développement de l’industrie militaire ». En plus d’une visite à la société Turque Otokar – spécialisée dans les véhicules terrestres- la délégation a également visité les installations de Baykar qui produit le drone « Bayraktar TB2 » , le « tueur de Pantsirs ». Une des photographies publiées montre M. Pabriks tenir une maquette du TB2 avec M. Haluk Bayraktar, le PDG de Baykar.

Offre d’achat « via Twitter »

Si aucun contrat n’a été signé, l’hypothèse d’un achat par la Lettonie du drone turc est publiquement évoquée par M. Pabriks, y compris sur son compte Twitter. A un utilisateur du réseau social lui demandant quant la Lettonie pourrait obtenir des TB2, le ministre n’a pas hésité à répondre « j’ espère bientôt » avant de préciser dans un autre tweet que la « Lettonie prête attention » au domaine des drones, qui permettraient d’augmenter les capacités de combat de Riga. Puis de vanter une nouvelle fois le drone… dans une interview à l’agence de presse turque Anadolu.

Combien ça coûte ?

Le ministre de la défense est convaincu de la nécessité d’acheter des drones armés. Le premier ministre letton Arturs Karins donnera t-il son accord ? Selon la presse, le prix unitaire du TB2 serait de 5 millions de dollars (4,11 millions d’euros au taux actuel). Le budget 2021 de défense de la Lettonie se monte à 707,82 millions d’euros. Sur cette somme, 33 % sont destinés aux investissements (un peu plus de 235 millions d’euros donc), 29 % à la maintenance et 38 % au personnel. Les drones n’étaient pas mentionnés parmi les priorités originelles du budget, contrairement à la défense aérienne, aux capacités C2, et au renseignement tactique. Un point qui pourrait justifier l'achat des TB2 donc. D’autres pays s’intéressent également au TB2. En janvier dernier, la presse évoquait un possible intérêt de la Bulgarie. Et après la délégation lettone, c’est le ministre de l’intérieur albanais qui a visité Baykar le 8 juin dernier. Un autre membre de l'Otan donc ..

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription