0
Aviation Civile
Un Global Hawk de la Nasa va étudier El Niño
Un Global Hawk de la Nasa va étudier El Niño
© Nasa

| Duncan 324 mots

Un Global Hawk de la Nasa va étudier El Niño

El Niño désigne un phénomène climatique saisonnier qui se caractérise par des températures anormalement élevées de l’eau dans la partie Est de l’océan Pacifique, au large du Pérou et de l’Equateur. Les effets d’El Niño, dont l’ampleur varie chaque année de façon importante et imprévisible, dépassent largement cette région et peuvent entraîner des bouleversements climatiques à l’échelle de la planète.

Le phénomène fait l’objet d’études scientifiques depuis de nombreuses années, grâce notamment à des outils comme les satellites d’océanographie franco-américains Topex/Poseidon et Jason. Mais de nombreux aspects restent à élucider et c’est pour apporter des éléments de réponse que la Nasa lance son programme SHOUT (Sensing Hazards Operational Unmanned Technology). L’objectif à terme étant de compléter les observations par satellite et d’améliorer les prévisions concernant la formation et l’évolution d’évènements climatiques dangereux.

Le programme consiste à envoyer un des deux drones Global Hawk de la Nasa pour effectuer des vols longue endurance au-dessus de la zone du Pacifique affectée par El Niño. Quatre vols sont actuellement prévus au cours du mois de février 2016.

L’appareil sera équipé d’instruments et de radiosondes de manière à recueillir des données nécessaires au suivi de phénomènes météorologiques dangereux pouvant affecter les Etats-Unis. Le programme permettra aussi de savoir si le drone est l’outil adapté pour ce genre de mission.

Parmi les instruments embarqués on peut citer le système AVAPS (Advanced  Vertical Atmospheric Profiling System) qui va recueillir des données atmosphériques au moyen de radiosondes, le radar HIWRAP (High-Altitude Imaging Wind and Rain Airborne Profiler) pour étudier l’intensité et la structure des tempêtes, et le radiomètre HAMSR (High Altitude MMIC Sounding Radiometer).

Le Global Hawk ainsi équipé n’en est pas à son coup d’essai. L’appareil a déjà fait ses preuves dans le cadre d’un autre programme de la Nasa, dédié à l’étude des cyclones, désigné HS3 (Hurricane and Severe Storm Sentinel). Les deux appareils de la Nasa ont ainsi effectué une trentaine de vols au-dessus de l’Atlantique entre 2011 et 2014.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription