0
Aviation Civile
Un client européen s'engage sur 31 Bombardier CSeries
Un client européen s'engage sur 31 Bombardier CSeries
© Bombardier

| yann cochennec

Un client européen s'engage sur 31 Bombardier CSeries

Bombardier annonce une lettre d'intention d'un client européen pour 31 CSeries fermes auxquels s'ajoutent 30 options. Du côté des livraisons, le constructeur en livrera moins que prévu en 2017.

Les Bombardier CSeries compteront un sixième client européen d'ici à la fin de cette année. Le constructeur canadien a en effet profité de l'annonce de ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice 2017 pour dévoiler la lettre d'intention signée par un client européen, pour l'instant non identifié, portant sur 31 Bombardier CSeries fermes. S'ajoutent 30 options. Bombardier ne précise pas sur quel modèle, CS100 et/ou CS300, porte la future commande. Un nouveau client apparemment solide puisque Bombardier prévoit la signature d'un contrat ferme "d'ici la fin de l'exercice". Un contrat d'une valeur de 2,4 Md$, prix catalogue et hors options.

Cinq compagnies aériennes européennes ont d'ores et déjà commandé ferme du CSeries : le groupe Lufthansa pour un total de 30 appareils se répartissant en 10 CS100 et 20 CS300, airBaltic (20 CS300), Braathens Aviation (10 CS100), l'opérateur suisse PrivatAir qui exploite des avions de ligne en version VIP (5 CS100) et Odyssey Airlines. Cette dernière est en gestation depuis 2010 et son décollage demande confirmation. De son côté, Braathens Aviation a manifestement décidé de prendre son temps. Le groupe Lufthansa et airBaltic exploitent désormais 19 Bombardier CSeries. Huit CS100 et quatre CS300 sous les couleurs de Swiss tandis que airBaltic exploite sept CS300.

Si l'annonce d'un nouveau client européen est une bonne nouvelle pour le constructeur canadien, ce dernier ne livrera pas en 2017 autant de CSeries qu'il l'aurait souhaité. Sur les 30 exemplaires initialement programmés sur l'ensemble de cette année, seuls 20 à 22 seront livrés. La cause est celle qui affecte aussi les Airbus A320neo : les retards pris par Pratt & Whitney dans les livraisons de moteurs PW1500G (PW1100G pour les A320neo/ndlr). D'autant que certains moteurs "destinés initialement aux avions de série au quatrième trimestre serviront plutôt à répondre aux besoins en moteurs de rechange aux clients actuels des CSeries".

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription