0
Espace
Un astronaute français réalise une marche lunaire virtuelle lors d'un vol parabolique
Un astronaute français réalise une marche lunaire virtuelle lors d'un vol parabolique
© I.C.E.B.E.R.G./Novespace

| Pierre-François Mouriaux

Un astronaute français réalise une marche lunaire virtuelle lors d'un vol parabolique

A bord de l'Airbus A310 ZERO G de Novespace, l'astronaute Jean-François Clervoy a réalisé une expérience inédite : marcher sur la Lune en réalité virtuelle, au cours d’une parabole reproduisant la pesanteur lunaire.

Créée par le psychologue Amaury Solignac, chargé pendant dix ans d’évaluer l’aptitude psychologique des candidats aux hivernages aux pôles, la société parisienne I.C.E.B.E.R.G. (Isolated & Confined Environments Behavior & Emotions Research Group) propose de briser l’isolement, le confinement et la monotonie d'expéditions de longue durée réalisées dans des environnements extrêmes (missions polaires, sous-marines et spatiales), à l'aide d'outils utilisant la réalité virtuelle. Forte de cette expertise, elle a développé une série de simulations, baptisées Orbital Views, qui combinent les sensations de la réalité virtuelle avec l'état de micropesanteur recréé par l'Airbus A310 ZERO G de Novespace lors de vols paraboliques.

« Moonwalk » (marche lunaire), l'une des simulations Orbital Views, a été testée pour la première fois le 22 octobre, à l'occasion d'un vol opéré au départ de Zurich, accueillant six expériences scientifiques du Swiss Space Center, mais également du public non professionnel. Le cobaye de « Moonwalk » était Jean-François Clervoy, astronaute de l'Agence spatiale européenne et président de Novespace. Equipé d'un casque diffusant des images du sol lunaire en images de synthèse, il a pu poser le pied sur la Lune lors d'une parabole reproduisant la véritable pesanteur exercée à la surface de notre satellite naturel (six fois moindre que sur Terre), en immersion totale.

Perspectives opérationnelles et touristiques.

Le vétéran de trois missions spatiales entre 1994 et 1999 s'est montré totalement enthousiasmé par l'expérience : « Ma fonction d’astronaute m’a permis d’aller dans l’espace, de faire l’expérience de la gravité lunaire en vol parabolique, et même de reproduire la mission Apollo 11 au fond de la mer Méditerranée. La simulation Orbital Views à bord de l’Airbus A310 ZERO-G en gravité lunaire m’a donné la sensation ultime de marcher réellement à la surface de la Lune », a-t-il déclaré.

La technologie de l'immersion totale mêlée aux vols paraboliques permet de ressentir les sensations provoquées lors d'un véritable séjour spatial (ainsi que la pesanteur lunaire et martienne), sans sortir de l’atmosphère et pour un coût infiniment moindre. Elle ouvre de nombreuses perspectives pour l’entraînement opérationnel et le soutien psychologique des astronautes, mais également pour le tourisme spatial.

Ainsi, I.C.E.B.E.R.G. proposera les prestations Orbital Views lors des prochains vols de découverte de l’apesanteur accessibles aux passagers privés. Ceux-ci sont opérés depuis mars 2013 sous la marque Air Zero G, à la fois pour satisfaire la demande du public, mais également pour contribuer au financement des vols de recherche scientifique.

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription