1
Défense
Thales assurera le guet aérien pour la Royal Navy
Thales assurera le guet aérien pour la Royal Navy
© Thales

| Duncan

Thales assurera le guet aérien pour la Royal Navy

C’est finalement Thales qui a été sélectionné pour fournir le radar et le système de mission au cœur de « Crowsnest » (nid-de-pie), le futur système de surveillance et de contrôle aéroporté (ASaC) de la Royal Navy.

Au terme d’un appel d’offres industriel, Lockheed Martin, maître d’œuvre du programme des hélicoptères Merlin pour le compte du ministère de la Défense britannique, a retenu la nouvelle génération du radar Searchwater et du système de mission Cerberus de Thales.

Le radar, qui assure une visibilité à 360° sous l’hélicoptère, se replie sur le flanc de l’aéronef lorsqu’il n’est pas utilisé.

Thales a été préféré à la filiale britannique de Lockheed Martin qui avait proposé une solution alternative intégrant un radar AESA fourni par IAI Elta.

Dans un premier temps, le système sera installé sur les hélicoptères Merlin assurant la mission de guet aérien pour les porte-aéronefs britanniques de classe Queen Elizabeth.

Les hélicoptères Merlin remplaceront à terme les Sea King Mark 7 équipés d’une version précédente des systèmes Searchwater et Cerberus. Les nouvelles capacités seront opérationnelles en 2018, date à laquelle les dernier Sea King équipés en ASaC seront retirés du service.

Initialement destinés à la protection des forces navales, le radar multimode et les capteurs associés offrent des capacités de détection et de poursuite d’objectifs multiples, sur terre, en mer et dans l’espace aérien.

Répondre à () :


Captcha
Simon.Perrault | 14/03/2016 20:58

Une autre solution ne serait-elle pas d'installer le radar sur un Boeing/Bell V-22 Osprey? Évidemment la facture serait plus grande mais cette transformation augmenterait le rayon d'action de ce type de radar.

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription