0
Défense
Thales Alenia Space va construire Inmarsat 5 F5
Thales Alenia Space va construire Inmarsat 5 F5
© Inmarsat

| Pierre-François Mouriaux 309 mots

Thales Alenia Space va construire Inmarsat 5 F5

Dans un marché particulièrement calme cette année, Thales Alenia Space vient d'annoncer la signature d'un contrat pour la construction du cinquième satellite Inmarsat GX pour l'opérateur britannique Inmarsat.

Thales Alenia Space vient de signer un contrat de 130 M$ avec l'opérateur britannique Inmarsat pour la fourniture du satellite Inmarsat 5 F5 à très haut débit, à lancer en 2019. Intégré au réseau haut débit existant Global Xpress (GX) d’Inmarsat, il offrira une capacité supplémentaire pour les services de connectivité dans les avions sur le Moyen-Orient, l’Europe et le sous-continent indien. Le satellite sera basé sur la plateforme Spacebus 4000 B2 améliorée de Thales Alenia Space, et équipé de 72 faisceaux en bande Ka. Il pèsera moins de 4 tonnes au décollage et disposera d'une puissance d'environ 6,8 kW. Sa durée de vie est prévue pour 16 ans.

Créé en 1979, Inmarsat est le premier fournisseur mondial de services de télécommunications mobiles par satellite. La décision de se doter de ce satellite GX fait suite à la récente annonce par Qatar Airways d’adopter le service GX Aviation pour ses besoins de connectivité en vol, ainsi que des contrats récents dans le même domaine sur la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, tels que Deutsche Lufthansa Group et Norwegian Air Shuttle.

 

Troisième contrat de l'année.

« Thales Alenia Space est fier de s’associer avec Inmarsat pour développer un satellite avancé qui fournira de la capacité supplémentaire répondant à la demande croissante des passagers en terme de connectivité à bord des avions sur les EMEA et le sous-continent indien, a déclaré Bertrand Maureau, directeur des télécommunications chez Thales Alenia Space. Le réseau global dédié aux services mobiles d’Inmarsat regroupe des satellites disposant de la toute dernière technologie en très haut débit (VHTS). Avec ce nouveau satellite, Inmarsat va étendre son empreinte, offrant des ressources significatives à haut débit et devenant une nouvelle référence sur le marché en terme de flexibilité. »

C'est le troisième contrat pour la fourniture d'un satellite dans le monde cette année, bien calme comme s'y attendaient les observateurs.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription