0
Aéroports
Taxe CDG Express : des députés s'opposent au projet de loi
Taxe CDG Express : des députés s'opposent au projet de loi
© ADP

| HEGUY Jean-Baptiste

Taxe CDG Express : des députés s'opposent au projet de loi

Alors que le projet de loi relatif à la création de CDG-Express, la liaison ferroviaire devant relier Paris à l'aéroport Roissy CDG a été adopté, plusieurs députés ont explicitement refusé le recours aux compagnies aériennes pour financer ce projet, rejoignant ainsi la position du SCARA (Syndicat des compagnies aériennes autonomes) mais aussi du BAR France (assocation des compagnies aériennes étrangères opérant en  France), d'Air France et du SNPL. 

"Le projet de loi à une liaison ferroviaire entre Paris et l'aéroport Paris Charles-de-Gaulle a été adopté par l'Assemblée nationale, sans qu'en soit encore connu son mode de financement, aujourd'hui estimé à 1,7 milliard d'euros, ni même son équilibre d'exploitation", explique le SCARA dans un communiqué. De nombreux députés ont soulevé ce point lors des débats, notamment Bertrand Pancher, député UDI de la Meuse, qui a évoqué un financement "scandaleux". 

De son côté, le secrétaire d'Etat chargé des transports, de la mer et de la pêche, Alain Vidalies, reconnaît que le financement du projet n'est pas assuré et laisse toujours planer la menace de la création d'une nouvelle taxe sur les compagnies aériennes. "Toutefois, les résultats de la modélisation indiquent que les ressources financières tirées de la billetterie pourraient ne pas être suffisantes. C'est pourquoi il est envisagé d'affecter à ce projet le produit d'une taxe dédiée prélevée sur les voyageurs aériens", a-t-il déclaré à la tribune de l'Assemblée Nationale mardi dernier. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription