3
Défense
« Task Force 59 » contre l’Iran
« Task Force 59 » contre l’Iran

| Bastien Carris 230 mots

« Task Force 59 » contre l’Iran

A peine remis de leur succès afghan, les Etats-Unis repartent vers une nouvelle aventure. Et cette fois objectif Téhéran.

Task Force 59

La 5ème flotte américaine va lancer la « Task Force 59 » regroupant plusieurs capacités différentes de drones (aériens, sous-marins ) qui se consacrera exclusivement à l’Iran. Les représentants de la Navy ont refusé d’indiquer quels systèmes de drones seront concernés, mais selon la presse, participeront ceux qui avaient pris part à un exercice de drones dans le Pacifique en avril dernier. D’autres informations mentionnent le drone armé MQ-1 Predator, et le Global Hawk BAMS-D de surveillance maritime stratégique.

Exercice dans le Pacifique

Mené en avril dernier, l’exercice « Unmanned Integrated Battle Problem 21 » (UxS IBP 21) consistait à détruire un « assaillant ». 29 systèmes différents de drones auraient pris part à l’exercice, selon le contre-amiral Gaucher, dont les drones de surface autonomes Sea Hunter et Sea Hawk, le drone aérien MQ-9B Sea Guardian, ainsi qu’un LRUSV (Long Range Unmanned Surface Vessel) développé par le constructeur américain Metal Shark. Les UAV étaient accompagnés d’hélicoptères MH-60R Sea Hawk, et des USS "Stockdale", "Michael Monsoor", et " John Finn".

Face à la la 5ème Flotte

La décision de création de la « Task Force 59 » fait probablement suite à l’attaque, en juillet dernier, d’un navire battant pavillon libérien, le « Mercer Street », au large des côtes du Sultanat d’Oman. L’attaque avait été menée par un drone, iranien selon les Etats-Unis. L’Iran dispose de drones kamikazes , comme les Ababil, ou ISTAR , comme le Saegheh-2.

Répondre à () :


Captcha
Petrau | 09/09/2021 18:38

Une nuée de drones pourraient très bien saturer les défenses aériennes de la task force américaine et endommager, voire couler, l'un de ses navires. L'Afghanistan n'a pas été suffisant aux américains pour qu'ils comprennent que l'hyper-soffistication est gage d'hyper-fragilite, mais sûrement pas de succès. Difficile de descendre de son piédestal de "maître du monde".....

Larmor | 14/09/2021 16:13

"Leur succès Afghan"? C'est de l'ironie , n'est-ce pas ?

Arthur lime | 15/09/2021 17:49

L avenir est aux DRONES ! Il faut arrêter de produire les coûteux Rafale Mirage etc.....

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription