0
Aéroports
Sûreté : la reconnaissance faciale en test en Suisse
Sûreté : la reconnaissance faciale en test en Suisse
© Zurich Flughafen AD

| HEGUY Jean-Baptiste

Sûreté : la reconnaissance faciale en test en Suisse

A compter du 27 septembre, l'aéroport de Zurich testera la reconnaissance faciale à titre volontaire pour le contrôle des passeports. Huit sas seront accessibles aux détenteurs de passeport biométrique, âgés de plus de 18 ans, citoyens suisses ou d'un pays de l'Union Européenne ou de l'Espace Economique Européen. Les postes de contrôle classique resteront en service. La phase de test durera plusieurs mois et fera ensuite l'objet d'un bilan. Ces sas ABC (Automated Border Control) comparent en temps réel les caractères biométriques d'un passeport avec les critères corporels du passager. Ils sont fournis par l'entreprise néerlandaise Gemalto, leader mondiale sur ce marché. 

A Genève-Cointrin, des sas automatiques de contrôle de reconnaissance faciale seront aussi installés à compter de 2018. A l'EuroAiport de Bâle, la reconnaissance faciale est encore à l'étude. 

Pour l'instant, en Europe, seuls les aéroports d'Amsterdam Schiphol et de Londres-Heathrow testent la reconnaissance faciale. De son côté, le groupe ADP prévoit d'atteindre 87 sas PARAFE (Passage Automatisé Rapide Aux Frontières Extérieures) au printemps 2018 sur les deux plateformes de Roissy et d'Orly avec des sas qui seront équipés de la reconnaissance faciale. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription