0
Espace
SpaceX repousse l'ouverture du bal
SpaceX repousse l'ouverture du bal
© SpaceX

| Pierre-François Mouriaux

SpaceX repousse l'ouverture du bal

Le suspense est intenable : cette fin de semaine ne verra ni le vol F48 du Falcon 9 (qui doit démarrer une année de lancements orbitaux plus que prometteuse), ni le premier essai statique du nouveau Falcon Heavy, préalable à son vol inaugural.

Décidément, les deux prochaines missions de SpaceX se font désirer...

Régulièrement repoussé depuis deux mois, le lancement de la très secrète charge utile Zuma souffre cette fois des difficiles conditions climatiques qui règnent actuellement sur la Floride, qui ont retardé les préparatifs au sol, et empêchent désormais de procéder au décollage, du fait de vents violents en altitude. La date de lancement a donc encore glissé, au 8 janvier (heure française) au plus tôt.

Quand au vol inaugural tant attendu du Falcon Heavy (promis en avril 2011 pour... 2013), il était espéré pour le 15 janvier, après un essai statique sur le pas de tir 10 jours plus tôt, absolument crucial : allumage des 27 moteurs Merlin 1D du premier étage central et des étages latéraux.

Le 4 janvier, en commentaire des vues du lanceur sur son pas de tir le 28 décembre dernier postées sur son compte Instagram, Elon Musk a indiqué que le lancement était désormais programmé pour « la fin du mois » et que l'essai statique interviendrait « la semaine prochaine ».

 

Priorité Zuma.

On peut donc s'attendre désormais à un essai statique du Falcon Heavy à partir du 9 janvier, le lancement de Zuma s'avérant prioritaire. Le premier se tiendra sur le pas de tir 39A de Cap Kennedy, tandis que le second s'effectuera depuis le SLC-40 de Cape Canaveral, à quelques kilomètres de distance. Ce sera la 48e mission du Falcon 9 depuis juin 2010.

« Excitation le jour du lancement [du Falcon Heavy] garanti, d'une manière ou d'une autre », promet Musk. Ce devrait déjà être le cas pour l'essai statique...

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription