0
Espace
SpaceX lance les premiers satellites électriques de Boeing
SpaceX lance les premiers satellites électriques de Boeing
© Boeing

| Stefan Barensky 385 mots

SpaceX lance les premiers satellites électriques de Boeing

Le seizième lanceur Falcon 9 de SpaceX a décollé de Cape Canaveral à 3h50 TU dans la nuit de dimanche 1er à lundi 2 mars pour placer sur orbite de transfert supersynchrone (410 x 63 000 km, 24,8°) les satellites Eutelsat 115 West B et ABS-3A, premiers exemplaires de la nouvelle plateforme BSS-702SP de Boeing à propulsion intégralement électrique.

Ces deux satellites de 2 200 kg et 2 000 kg sont équipés chacun de quatre propulseurs ioniques à grille Xips 25 qui assureront leur transfert vers l'orbite géostationnaire en six à huit mois contre quelques jours pour les satellites à propulsion chimique. Autre différence : ces satellites attendront plusieurs jours d'avoir pleinement dégazé avant de mettre leurs propulseurs sous tension afin d'éviter tout risque de décharge électrique autour du satellite (« effet corona »), alors que les transferts chimiques commencent habituellement quelques heures à peine après le lancement pour limiter le nombre de passage du satellite dans les ceintures de radiations. Eutelsat 115 West B ne commencera ainsi son transfert que le 7 mars pour une mise à poste en octobre.

Avec Eutelsat 117 West B et ABS-2A qui seront lancés en fin d'année, Eutelsat 115 West B et ABS-3A constituent un lot de quatre satellites commandés à Boeing en mars 2012, ce qui lui avait permis de lancer commercialement sa nouvelle plateforme. Toutefois, il lui a fallu attendre février 2015 avant de réussir à en caser un cinquième exemplaire, cette fois-ci pour SES, avec SES-15, à lancer en 2017.

La BSS-702SP a été conçue spécialement pour réduire à environ deux tonnes la masse de satellites qui auraient pesé quelque 3,5 à 4 tonnes en version à ergols chimiques. Ceci permet de les lancer par paire sur un seul lancement et donc de réduire la facture totale d'environ 20%.

Initialement commandé sous le nom de SatMex 7, Eutelsat 115 West B sera exploité par Eutelsat Americas (ex-SatMex) depuis 114,9° Ouest pour desservir les Amériques avec 32 répéteurs en bande C et 14 en bande Ku.

Doté de 24 répéteurs en bande C et 24 en bande Ku, ABS-3A sera exploité par Asia Broadcasting Satellite (ABS) sur l'Afrique, l'Europe, le Moyen-Orient, l'Amérique latine et la côte est de l'Amérique du nord à partir de 3° Ouest.

Toute la performance étant dédiée au lancement, SpaceX n'a pas tenté de récupérer le premier étage de son lanceur. Aucune tentative n'est prévue non plus sur le prochain lancement, annoncé d'ici trois semaines, avec le satellite turkmène TürkmenÄlem construit par Thales Alenia Space.

Un satellite BSS-702SP sur orbite
Un satellite BSS-702SP sur orbite © Boeing
Un satellite BSS-702SP sur orbite
La coiffe du lanceur Falcon 9 porteur des satellites Eutelsat 115 West B et ABS-3A
La coiffe du lanceur Falcon 9 porteur des satellites Eutelsat 115 West B et ABS-3A © DR
La coiffe du lanceur Falcon 9 porteur des satellites Eutelsat 115 West B et ABS-3A
Décollage du Falcon 9 porteur des satellites Eutelsat 115 West B et ABS-3A
Décollage du Falcon 9 porteur des satellites Eutelsat 115 West B et ABS-3A © SpaceX
Décollage du Falcon 9 porteur des satellites Eutelsat 115 West B et ABS-3A
Séparation du satellite ABS-3A
Séparation du satellite ABS-3A © SpaceX
Séparation du satellite ABS-3A

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription