0
Aviation Civile
Résultats toujours flamboyants pour transport aérien US
Résultats toujours flamboyants pour transport aérien US
© United Airlines

| yann cochennec

Résultats toujours flamboyants pour transport aérien US

Selon les chiffres de l'association Airlines for America, les résultats compilés de neuf compagnies aériennes américaines font apparaître un bénéfice global avant impôts de 9 Md$.

Les principales compagnies aériennes américaines continuent d'engranger de flamboyants bénéfices. Selon les chiffres de l'association « Airlines for America », les résultats compilés de neuf transporteurs (dont Alaska Airlines, JetBlue, Hawaiian) sur le premier semestre font apparaître un bénéfice global avant impôts de 9,2 Md$. Pour autant, ces résultats font apparaître une légère dégradation puisque ce bénéfice recule de plus de 15 % par rapport au premier semestre 2016 qui avait dégagé 12 Md$.

La raison en est simple : la hausse des coûts d'exploitation a été supérieure à celle des recettes. Le chiffre d'affaires global n'a progressé que de 2,8 % alors que, collectivement, les dépense se sont accrues de 9 % au cours du premier semestre 2017. La facture carburant est en effet repartie à la hausse (près de 20 % par rapport aux six premiers mois de 2016) tandis que les coûts salariaux ont continué de progresser. La progression est de 9 %. La tendance s'était affirmée dès 2015.

Sur l'ensemble de cette année là, la masse salariale de United Airlines s'était arrondie de près de 1 Md$ par rapport à 2014 et de 650 M$ chez Delta Air Lines. Le « renvoi d'ascenseur » après les importants sacrifices demandés et acceptés des années passées. Autre facteur d'augmentation des coûts : les investissements réalisés pour améliorer la qualité des services en vol. A l'instar de la nouvelle classe affaires de United Airlines.

Les compagnies aériennes américaines mettent en effet les bouchées doubles pour rattraper leur retard. Toujours selon les chiffres de « Airlines for America », les neuf transporteurs ont collectivement investi 1,6 Md$ par mois durant le premier semestre 2017 dans « l'expérience clients », pour reprendre une formule chère aux services mercatiques.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription