0
Défense
Renforcement de la force Barkhane
Renforcement de la force Barkhane
© Ministère des Armées

| BOQUET Justine

Renforcement de la force Barkhane

Le Ministère des Armées annonce un renforcement du dispositif Barkhane avec l'envoi de soldats supplémentaires.

Le Ministère des Armées a annoncé le 2 février l'envoi au Sahel de 600 soldats supplémentaires. Une décision prise par le Président Emmanuel Macron, afin de porter le dispositif à 5 100 militaires. « Cette décision s'inscrit dans les orientations du sommet de Pau et de la construction de la Coalition pour le Sahel », a précisé le MinArm.

Il est ainsi prévu d'établir la task force Takuba dans la région des trois frontières et de disposer d'une organisation militaire plus adaptée à la menace terroriste. La majeure partie de ces 600 soldats sera ainsi déployée dans cette zone. « Une autre partie de ces renforts sera engagée directement au sein des forces du G5 Sahel pour les accompagner au combat » ajoute le Ministère des Armées.

Dans une ambition commune de renforcer les moyens humains, mais aussi matériels, déployés dans la BSS, le MinArm précise que « le Tchad devrait bientôt déployer un bataillon supplémentaire au sein de la force conjointe du G5 Sahel dans la région des trois frontières ». Une coopération qui devrait également passer par le déploiement de contingents européens, à l'instar de la République Tchèque qui a annoncé vouloir engager 60 militaires dans la task force.

Chargée d'un volet formation au profit des forces du sahel, la France a également exprimé son souhait de voir formaliser « une extension du mandat de la mission de la formation de l'Union Européenne (EUTM) pour lui permettre de coopérer avec les forces armées d'autres pays du G5 et d'assurer ainsi une partie plus importante de leur formation ».

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription