1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Armées

0
Couverture
© Defense Intelligence Agency
17/01/2019 09:42 | Par BOQUET Justine

Quelle stratégie militaire pour la Chine ?

L'agence américaine du renseignement de défense (Defense Intelligence Agency) a publié un rapport analysant la stratégie militaire chinoise.

Le 15 janvier, le département à la défense américain a annoncé la publication d'un rapport consacré à la stratégie de défense de la Chine. Réalisée par la Defense Intelligence Agency, cette étude d'une centaine de pages revient sur l'histoire des forces armées chinoises et leur évolution, qu'elle met en perspective avec les menaces perçues par le gouvernement chinois.

Ces dernières années, la Chine a largement investi dans sa défense afin de permettre le développement de ses capacités militaires. L'ambition chinoise de devenir la première puissance mondiale ne se cantonne pas à l'aspect économique mais couvre également le champ militaire. Aujourd'hui, en termes humains, la Chine dispose de la plus grande armée du monde avec environ 3 millions de soldats engagés dans ses rangs. Afin de les doter d'équipements modernes, Pékin investi donc fortement dans sa défense. De nombreuses acquisitions militaires sont réalisées et des budgets importants sont consacrés à la R&D. Ainsi, entre 2000 et 2016, la Chine a augmenté son budget militaire d'environ 10% par an. Cette hausse massive a diminué lors des deux dernières années, avec une augmentation comprise entre 5 et 7%. « Au cours de la dernière décennie, le budget de défense officiel de la Chine représente entre 1,2 et 1,4% du PIB », détaille ainsi le rapport.

Ces investissements massifs répondent également à la perception des menaces faites par la Chine. Entre Taïwan et la mer de Chine, pour ne citer que quelques exemples, Pékin perçoit une certaine hostilité de ses voisins, probablement due à une attitude expansionniste pouvant être contestée. A côté de cela, la Chine entend devenir une puissance crédible au-delà de ses frontières et développent des alliances militaires bien au-delà de la Chine. On peut ainsi citer la base militaire chinoise créée à Djibouti. Enfin, les Etats-Unis restent le principal concurrent de la Chine dans la quête du leadership militaire mondial. Pékin se dote donc d'équipements capables de pouvoir faire face aux forces américaines. « Si le budget de la Défense chinoise reste largement en-dessous de celui des Etats-Unis, la Chine a bénéficié de sa position de « retardataire ». En d'autres mots, la Chine n'a pas eu à investir au même niveau que les Etats-Unis dans la R&D de technologies de défense. A la place, la Chine a adopté les meilleures plateformes existantes, via des acquisitions directes, des modernisations ou l'appropriation de propriétés intellectuelles », explique la Defense Intelligence Agency.

Pékin continue aujourd'hui de développer ses capacités, sur tous les plans (air, terre, mer, spatial, cyber, nucléaire). La Chine serait ainsi en train de développer un bombardier bien plus performant que l'H-6K. Par ailleurs, « en 2016, la Chine et l'Ukraine se sont mis d'accord pour relancer la production du plus gros avion de transport, l'An-225, capable d'emporter environ 254 tonnes. La Chine espère que son premier An-225 sera opérationnel au cours de l'année 2019 », ajoute le rapport. En parallèle, Pékin poursuit le développement de son porte-avions, lui permettant de projeter sa puissance bien au-delà de ses frontières, on pense notamment à la mer de Chine méridionale et à l'Océan indien.

Budget Chine STRATÉGIE

Répondre à () :

| Connexion | Inscription