0
Aviation Civile
Premiers profits pour Jambojet
Premiers profits pour Jambojet
© Jambojet

| yann cochennec 210 mots

Premiers profits pour Jambojet

Si Kenya Airways perd de l'argent, sa filiale low cost Jambojet vient de dégager ses premiers bénéfices. Lancée en avril 2014 et exploitant désormais un parc de trois Boeing 737-300 et deux Bombardier Q400, le jeune transporteur a en effet dégagé un bénéfice avant impôt de 0,5 M$ au cours du premier semestre, clos le 30 septembre, de son exercice fiscal 2015/2016. Un an plus tôt, sur la même période, Jambojet avait accusé une perte de 2,4 M$.

La compagnie avait d'ailleurs fini son exercice 2014/2015 sur une perte globale de 2,8 M$. Le trafic passagers a progressé de 14 % par rapport au premier semestre de l'exercice précédent avec un coefficient de remplissage moyen qui est passé de 60 % à 75 %. Jambojet avait transporté 480 000 passagers sur l'ensemble de son précédent exercice.

Des résultats encourageants qui permettent à Jambojet d'occuper le terrain face à Fastjet, implantée en Tanzanie, au Zimbabwe, en Zambie et qui lorgne sur le marché kenyan. Le réseau de Jambojet est pour l'instant centré sur le marché intérieur avec six destinations : Mombasa, Eldoret, Kisumu, Lamu, Malindi et Ukunda. La compagnie aérienne possède néanmoins des droits de trafic sur le Burundi, la République Démocratique du Congo, l'Ethiopie, le Rwanda, la Tanzanie et l'Ouganda.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription