0
Espace
MRO a identifié l’impact de Schiaparelli
MRO a identifié l’impact de Schiaparelli
© NASA/JPL-Caltech/MSSS, Arizona State University (image principale) + NASA/JPL-Caltech/MSSS (inserts)

| Pierre-François Mouriaux

MRO a identifié l’impact de Schiaparelli

Le doute est désormais levé : le démonstrateur européen Schiaparelli s’est écrasé sur la surface de Mars le 19 octobre. La sonde américaine MRO vient de le localiser.

La trace du démonstrateur européen Schiaparelli, qui devait se poser le 19 octobre dans la région de Meridiani Planum de Mars, a finalement été retrouvée hier, en plein centre de la zone d’atterrissage prévue.

La comparaison de deux images avant-après de la région, prises le 26 mai et le 20 octobre par la sonde MRO de la Nasa (sur orbite martienne depuis mars 2006), laisse en effet apparaître deux nouvelles formations : un point brillant et, à environ 1 km au nord, une tâche sombre. Le premier correspond au parachute de Schiaparelli, de 12 m de diamètre. La seconde, d’environ 15 m x 40 m, a été provoquée par l’impact de l’engin, après une chute libre de 2 à 4 km, à plus de 300 km/h.

Après cette douloureuse découverte, les ingénieurs du centre de contrôle de l’Esoc à Darmstadt continuent de dépouiller la télémétrie de la descente de Schiaparelli reçue par l’intermédiaire de l’orbiteur TGO. L’objectif est désormais de bien comprendre les causes du largage prématuré du parachute de l’atterrisseur (15 secondes trop tôt) et du fonctionnement trop bref des rétrofusées (3 ou 4 secondes, au lieu de 30), probablement provoquées par une défaillance du logiciel de navigation.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription