1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© J.-M. Guillon / CNES – ESA – Arianespace – Optique Vidéo du CSG
06/02/2019 08:41 | Par Pierre-François Mouriaux

Mission réussie pour la 70e Ariane 5 ECA

Le lanceur lourd européen a effectué le 5 février une nouvelle mission vers l’orbite de transfert géostationnaire, pour la 70e fois dans sa version la plus puissante, avec deux satellites de télécommunications.

Arianespace, qui espère réaliser jusqu’à 13 missions commerciales depuis le Centre spatial guyanais cette année (qui marquera le quarantième anniversaire de la filière), vient de réussir le 103e lancement d’une Ariane 5 depuis juin 1996 (le 70e en version ECA).

Le décollage est intervenu le 5 février à 21 h 01 UTC, et la mission a duré 42 minutes et 27 secondes.

Elle a permis la mise à poste sur orbite géostationnaire de deux satellites dédiés aux télécommunications : HS 4 / SGS 1 (HellasSat 4 / SaudiGeoSat 1) et GSat 31.

Le premier passager est un condosat (satellite composé de deux charges utiles distinctes) construit par Lockheed Martin pour le compte des opérateurs KACST (King Abdulaziz City for Science and Technology, Arabie Saoudite) et Hellas Sat (Grèce et Chypre).

Le second passager a été construit par l’Agence spatiale indienne (Isro) pour le compte de l’organisation Insat.

 

Inclinaison optimisée.

La performance du lanceur pour ce vol VA 247 a atteint 10 018 kg, dont 9 030 kg  pour les deux satellites. Leur libération a été optimisée sur une orbite inclinée de 3° par rapport à l’équateur, au lieu des 6° habituels lors de missions menées par Ariane 5.

« L’année du quarantième anniversaire du premier lancement de la fusée européenne Ariane démarre avec un lancement réussi grâce à Ariane 5, a déclaré Stéphane Israël, président exécutif d’Arianespace, à l’issue du lancement. A travers ce symbole, Arianespace souligne la fiabilité du lanceur lourd de sa gamme, référence sur le segment des satellites de télécommunication géostationnaires. Cette mission au service de clients fidèles – Arabsat, KACST, Hellas Sat et l’ISRO – présents sur trois continents démontre l’attractivité des services de lancements d’Arianespace dans le monde entier, aussi bien pour des clients institutionnels que commerciaux. »

Encore quatre lancements doubles sont prévus cette année avec Ariane 5, le prochain embarquant à nouveau un satellite de télécommunications indien, GSat 30.

Ariane 5ECA ArianeGroup Arianespace Centre spatial guyanais Lancement VA 247

Répondre à () :

| Connexion | Inscription