1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

1
Couverture
29/09/2016 16:21 | Par Pierre-François Mouriaux

Michel Granger expose à Sisteron

Vingt cinq œuvres de l'artiste Michel Granger (le père de logo de la mission de Jean-Loup Chrétien en 1982) sont présentées à Sisteron jusqu'au 30 octobre.

Quel est le point commun entre le musicien Jean Michel Jarre et le spationaute français Jean Loup Chrétien ? Michel Granger, un artiste roannais de bientôt 70 ans (le 13 octobre), précurseur en peinture sur les grands thèmes écologiques avec cette formule : « Il ne faut pas tuer la Terre, on ne saurait pas où l’enterrer ».

Diplômé des Beaux-Arts de Paris, Granger fut lancé par René Goscinny, rédacteur en chef de la revue Pilote entre 1963 et 1974, qui publia quelques-unes de ses aquarelles sur la Terre dans la revue au début des années 1970. Pendant près de 10 ans, Granger réalisa des dessins pour les journaux télévisés et des émissions sur TF1. En 1975, le musicien Jean Michel Jarre, encore peu connu du grand public, lui acheta une toile exposée dans une galerie. Elle représente la Terre avec un morceau de « peau » écorchée qui laisse voir un crâne humain. Jarre s'en servit pour illustrer la pochette de son célèbre album de musique électronique Oxygène, sorti l'année suivante. « Je l'ai mise en image, il l’a mise en musique », raconte Granger. D'autres collaborations suivront : Equinoxe (1978), Rendez-vous (1986), En attendant Cousteau (1990), Chronologie (1993) et Oxygène 7-13 (1997).

Les travaux de Granger ont été publiés dans de nombreux journaux et ouvrages à travers le monde, notamment dans le livre simplement intitulé Terre, paru en 2007 et préfacé par Yann Arthus-Bertrand. En 1982, sollicité par le Cnes, l'artiste créa le logo de la mission PVH (Premier Vol Habité) de Jean-Loup Chrétien : L'homme étoile. Ce dessin est considéré comme l’un des plus beaux patchs de missions spatiales. Le cosmonaute russe Alexeï Leonov, premier homme à marcher dans l’espace en 1965 et également peintre, l'a pour sa part surnommé L’Apiculteur.

Les créations de Michel Granger sont multiples : dessins pour des revues françaises et étrangères, peintures, logos, sculptures, affiches (pour l’ONU, l’UNESCO, le Festival de Cannes 2001, Reporters sans frontières), photos et nombreux écrits. Artiste aux multiples facettes, il excelle aussi bien dans le « gigantisme »', comme avec ses oeuvres Traces ou Empreintes faites avec des chenilles de chars d'assaut Leclerc ou AMX-10, et dans le « miniaturisme » puisqu'il est le créateur de plusieurs timbres-poste pour la France et les Nations-Unies.

Pour sa première grande exposition depuis son inauguration cet été, l'espace Ornano du Musée archéologique gallo-romain de Sisteron (06) expose jusqu’au 30 octobre prochain vingt-cinq œuvres de Michel Granger, dont un tirage d’Oxygène. L'exposition s'intitule Tout naturellement.

Renseignements sur www.sisteron.com/musee-archeologique-gallo-romain

 

Exposition Culture ESA ISS Mission Proxima OBSERVATION DE LA TERRE station spatiale internationale thomas pesquet Avion régional biréacteur campagne d'essais en vol E190-E2 Embraer Pratt & Whitney Prototype Wideroe usine du futur

Répondre à () :

Gérard.Saby | 30/09/2016 13:51

L'honorable ville de Sisteron se situe dans le 04, Alpes de haute Provence

| Connexion | Inscription