0
Espace
Maxar confirme la commande du satellite Intelsat 40e © Maxar Technologies

| Pierre-François Mouriaux

Maxar confirme la commande du satellite Intelsat 40e

C’est la troisième commande de satellite géostationnaire de télécommunications depuis le début de l’année.

Après une négociation visiblement marathon, un nouvel accord entre l’opérateur américain de satellites de télécommunications Intelsat et le constructeur américain Maxar Technologies a été officialisé le 3 février.

Il porte sur la fourniture en 2022 du satellite géostationnaire de télécommunications Intelsat 40e, qui doit compléter le réseau mondial EpicNG d’Intelsat, utilisant les bandes C, Ku et Ka.

Intelsat 40e sera basé sur une plateforme Maxar-1300 (ou SSL-1300), fournie par la division SSL de Maxar (ex-Space Systems/Loral).

D’une masse d’environ 6 tonnes au décollage et doté d’une puissance électrique d’environ 8 kW, le satellite fournira une couverture de l’Amérique du Nord et de l’Amérique centrale, flexible et à haut débit.

 

Passager auxiliaire.

Intelsat 40e embarquera également le spectromètre Tempo (Tropospheric Emissions: Monitoring of Pollution) de la Nasa, construit par Ball Aerospace.

Tempo devra mesurer la qualité de l'air en Amérique du Nord.

 

Début d’année en fanfare.

Le précédent accord entre Intelsat et SSL remonte à mai 2019, avec la commande du satellite Intelsat 39 (lancé le 6 août 2019 sur Ariane 5).

C’est la troisième commande de satellite géostationnaire de télécommunications depuis le début de l’année, après les satellites Dror 1 (Israël) et Amazonas Nexus (Espagne).

Maxar Technologies Intelsat Intelsat 40e satellites de télécommunications commande

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription