1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Aviation Civile

0
Couverture
© Airbus
11/04/2019 17:58 | Par HEGUY Jean-Baptiste

Malgré un contexte difficile, Air Caraïbes et Frenchbee ont bien résisté en 2018

D'année en année, Air Caraïbes, filiale du groupe Dubreuil, poursuit sa croissance et sa gestion au cordeau. En 2018, Air Caraïbes a réalisé un chiffre d'affaires de 482 millions d'euros, en croissance de 10,3% par rapport à 2017. Le bénéfice net s'établit 10,4 millions d'euros (en baisse de -13,4%), sous l'effet défavorable de la remontée des prix du pétrole et des taux des changes dollar/euro. "Nous avons terminé l'année avec un trafic de plus de 1,6 million de passagers, soit environ 100 000 passagers supplémentaires par rapport à 2017 (+7%). Sur le seul secteur long-courrier, le trafic a frôlé l'année dernière les 1,3 million de passagers, en croissance de 11,5%.  Entre 2016 et 2018, le trafic passagers a augmenté de 48%", explique Patrick Malval, directeur général d'Air Caraïbes. La baisse du résultat net s'explique aussi par des aléas d'exploitation liées à des coûts d'affrètement et des indemnités liées à des retards versées à des passagers. Pour l'année 2019, Air Caraïbes table sur une augmentation de chiffre d'affaires à 524 millions d'euros, et un résultat net de 15,5 millions d'euros. L'année en cours va être marquée par l'arrivée d'un troisième Airbus A350-900 en juillet, en remplacement d'un Airbus A330-300 qui va sortir. Pour le reste de l'année 2019, la compagnie opèrera donc 8 avions (3 Airbus A330-300, 2 Airbus A330-200, 3 Airbus A350-900). Dès l'été, Air Caraïbes prévoit donc de mettre le troisième Airbus A350-900 sur Paris-Cayenne (qui permettra de passer de 5 fréquences hebdomadaires à 6, voire 7 fréquences par semaine en période de pointe), de même qu'une fréquence supplémentaire vers Saint Martin pour le programme hiver. Elle va aussi renforcer Cuba, notamment grâce à un codeshare avec Corsair. Le 16 décembre 2019, le premier A350-1000 fera son entrée dans la flotte, avec 40 sièges de plus que l'A350-900 et une configuration tri-classe : 429 sièges (24 en classe Madras, 45 en classe Caraïbes et 360 en classe Soleil). En 2020, Air Caraïbes volera opèrera donc 9 avions les huit déjà évoqués plus l'A350-1000. La flotte sera toujours de 9 avions en 2021, mais avec 2 Airbus A350-1000 et seulement un Airbus A330-200. 

La petite soeur low cost long courrier d'Air Caraïbes, Frenchbee, a, de son côté, transporté 396 000 passagers en 2018 (contre 168 000 en 2017). Son chiffre d'affaires a été de 147 millions d'euros, avec un résultat opérationnel juste au dessus de l'équilibre. Elle opère actuellement avec 3 Airbus A350-900 et devrait réceptionner son premier A350-1000 en juin 2021 (480 sièges en bi-classe, dont 35 en éco premium), avant un deuxième appareil livré en novembre. Elle opère toujours 10 vols par semaine vers la Réunion au départ d'Orly 4 et 3 fréquences par semaine vers San Francisco et Papeete. 5 nouvelles destinations sont en "short list", dont le lancement des ventes devrait se faire avant l'été 2019. 

 

 

Air Caraïbes Frenchbee

Répondre à () :

| Connexion | Inscription