0
Défense
Lutte contre Daech : la Pologne pourrait envoyer quatre F-16
Lutte contre Daech : la Pologne pourrait envoyer quatre F-16
© G. de Bonadona

| George de Bonadona 325 mots

Lutte contre Daech : la Pologne pourrait envoyer quatre F-16

« Nous sommes prêts à prendre part à des patrouilles et nous avons proposé d’envoyer quatre de nos avions » a déclaré lundi 15 février Pawel Soloch, chef du Bureau de la sécurité nationale, sur les ondes de la radio publique polonaise.

Si la décision est prise d’envoyer ces avions, ils participeront à des missions de reconnaissance. Aucune autre précision n’a été donnée, pas même le lieu où seraient déployés les appareils.

L’information courait déjà depuis une petite semaine. Mercredi 10 février, le ministre de la Défense polonais Antoni Macierewicz a déclaré que la Pologne rejoindrait la coalition contre l’organisation État Islamique. Le Président de la République Andrzej Duda avait alors rapidement tempéré en déclarant que les propos de son ministre avaient été mal interprétés. Il a néanmoins confirmé à demi-mot samedi dernier lors d’une déclaration à la conférence pour la sécurité à Munich. « Si nous voulons être traités sérieusement dans l’OTAN, si nous voulons être respectés, nous devons comprendre que les autres membres de l’OTAN ont des craintes et des intérêts, en Europe comme dans le reste du monde ».

Le Président prendra la décision de l’envoi des quatre F-16 lors de la prochaine réunion du conseil national de sécurité. Il a d’ores et déjà totalement exclu d’envoyer des troupes au sol.

Mais après ses déclarations, des inquiétudes se sont fait entendre. Entre autres parce que le pays n’a pas mené d'opération extérieure depuis la guerre en Irak en 2003. Les pilotes de chasse polonais n’ont pour ainsi dire jamais quitté le territoire national. Outre un baptême du feu, ce déploiement permettrait aux forces polonaises d’en savoir davantage sur leurs propres capacités.

La décision de Varsovie d’envoyer des troupes sonne comme un rappel pour l’OTAN. Depuis le début de la crise ukrainienne, le pays craint pour sa sécurité. Suite à l’élection de Andrzej Duda en mars 2015, la Pologne se tourne à nouveau vers la seule organisation qu’elle estime capable de la défendre contre la Russie : l’OTAN.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription