0
Espace
L'Uksa confie l'AIT de MicroCarb à Thales Alenia Space
L'Uksa confie l'AIT de MicroCarb à Thales Alenia Space
© CNES

| Pierre-François Mouriaux

L'Uksa confie l'AIT de MicroCarb à Thales Alenia Space

L'Agence spatiale britannique a passé un contrat avec Thales Alenia Space pour l'assemblage, l’intégration et les tests du satellite MicroCarb dédié aux échanges de dioxyde de carbone dans l'atmosphère terrestre.

L'Agence spatiale britannique Uksa (United Kingdom Space Agency) s'était associée au Cnes en avril dernier pour développer le petit satellite MicroCarb (170 kg au décollage), destiné à la mesure depuis l'espace et à l'échelle planétaire des sources et des puits de dioxyde de carbone (CO2), principal gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique. Son lancement est prévu en 2020.

Monté sur une plateforme issue de la filière Myriade du Cnes et doté d'un spectromètre construit par Airbus Defence and Space, MicroCarb constituera l’une des trois « vigies du climat » actuellement déployées à l'initiative de la France, avec l’altimètre océanographique Jason 3, développé en coopération avec les Etats-Unis (lancé en janvier 2016), et le satellite d’étude du méthane Merlin, développé avec l'Allemagne (prévu fin 2019). Il succédera notamment aux satellites Gosat (Greenhouse Gases Observing Satellite) de la Jaxa, et OCO 2 (Orbiting Carbon Observatory) du Jet Propulsion Laboratory, respectivement placés sur orbite polaire en janvier 2009 et juillet 2014.

Le 9 novembre, l'Uksa a passé un contrat avec Thales Alenia Space UK pour l'assemblage, l’intégration et les tests (AIT) de MicroCarb. Ceux-ci se dérouleront au sein du Centre national des tests de satellites NSTF, situé à Harwell (sud d'Oxford).

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription